“Les Experts” ont changé de patron à plusieurs reprises. Le dernier en date : D.B. Russell, incarné par Ted Danson. Interview.

© RE

Dès son arrivée en salle de presse, on ne remarque que lui. Lui, c’est Ted Danson, le “petit nouveau” des “Experts”. Le mot est malheureux car l’acteur a une stature imposante. L’homme, qui ne cache pas être habitué aux rôles comiques, se penche avec plaisir sur son arrivée chez les policiers scientifiques les plus populaires de la planète.
Vous avez remplacé Laurence Fishburne (le Dr Ray Langston) à la tête des “Experts”. N’était-ce pas un challenge angoissant ?
Laurence Fishburne est l’un des meilleurs acteurs américains contemporains. Et on m’a demandé de le remplacer avec un nouveau personnage, D.B. Russell. Laurence et moi sommes deux personnes très différentes, deux acteurs très différents. Nos personnages n’ont pas grand-chose en commun, non plus. Russell est capable de trouver de la joie dans sa vie, notamment grâce à sa famille, tout en étant entouré par des choses bien plus sombres- principalement la mort- dans sa vie professionnelle. Je n’ai donc pas l’impression de remplacer Laurence. Personne ne le pourrait. Je vais juste dans une autre direction que lui. Et ce rôle est le meilleur de ma vie. « Rejoignez les Experts, vous verrez le monde. » Et regardez où je suis (rires).

Vous avez rejoint le casting des “Experts” à l’aube de sa douzième année. Cela signifie un nombre impressionnant de saisons mais également un risque plus important d’annulation. Cela ne vous inquiète-t-il pas ?
Je pense que c’est le genre de choses qui concernent surtout mon agent ou mon avocat. Je crois profondément que les choses m’arrivent au bon moment. Par exemple, le fait de rejoindre les “Experts”. J’étais en vacances, assis sur le porche à regarder la mer quand mon téléphone a sonné : « Veux -tu jouer dans “Les Experts” ? » J’ai répondu : « Oui, merci ». Une semaine plus tard, j’étais à Las Vegas, dans le bureau d’un médecin légiste. Je participais à une quadruple autopsie. Je tenais un morceau de cerveau humain entre mes mains et je me demandais : « Qu’est-ce que je fais là ? ». Pourtant, je ne regrette pas un instant. Je travaille avec des gens talentueux, qui se connaissent depuis de nombreuses années et qui sont sincèrement ravis de venir travailler tous les jours. Je suis moi-même heureux d’aller les rejoindre. Cela semble un travail tellement facile à faire. Même si cela demande beaucoup d’investissement de ma part. Ce rôle est très loin de tout ce que j’ai joué auparavant. Et c’est sans doute ce dont j’avais besoin…

L’exemple des “Experts Miami”, récemment annulé après dix années à l’antenne, ne doit pourtant pas vous rassurer…
Je suis un acteur ! J’ai tout le temps peur qu’on m’ait mis à la retraite pendant la nuit ou durant mes vacances et qu’on ait oublié de me prévenir. Je suis vraiment désolé pour “Les Experts Miami”. De notre côté, nous avons obtenu une année de plus. Les audiences restent correctes aux USA et la série est l’une des plus populaires de par le monde. Donc, croisons les doigts, j’espère faire ça encore un bout de temps.