Après neuf ans d’antenne, “Les frères Scott” ont dit adieu au public américain, en avril dernier. Interview de Chad Michael Murray, qui a incarné Lucas Scott…

© RE

Vous avez quitté “Les frères Scott” au terme de la sixième saison. Vous revenez cependant pour faire vos adieux à la série…
C’était une manière de clore ce chapitre de ma vie. Lorsque j’ai abandonné la série, j’avais décidé d’aller de l’avant, de me lancer dans d’autres projets. Mais revenir sur le plateau, retrouver mes amis et voir que rien n’avait changé, ça a été un grand moment. Et cela m’a fait vraiment plaisir. L’ambiance était très bonne. Tout le monde semblait prêt pour les dernières images. Certains acteurs ont moins de trente ans. Cette série représente plus d’un tiers de leur existence. Je pense qu’ils sont fiers de ce qu’ils ont accompli mais sont aussi contents de passer à des défis professionnels différents.

Vous travaillez en ce moment sur “Scruples”, une série dans laquelle vous jouez un directeur artistique. Pouvez-vous nous parler de cette expérience ?
Je vous plante le décor. Nous travaillons sur le tournage. Et Natalie Portman est à nos côtés (ndlr : l’actrice produit la série). Si vous n’avez jamais connu de stress, là, il surgit! Vous côtoyez une gagnante aux Oscars. Une femme extrêmement talentueuse, tout ce qu’elle touche se transforme en or. Je suis persuadé que cette situation nous a poussés à donner le meilleur de nous-mêmes. En ce qui me concerne, cela a représenté une pression positive, en m’aidant à travailler encore mieux. C’est une expérience incroyable. J’espère que tout le monde sera séduit par mon personnage de Spider Elliott. L’équipe l’était, en tout cas…

Comment vivez-vous le fait d’être considéré comme un sex-symbol… pour adolescents ?
Pour adolescents… C’est plutôt effrayant, ce que vous dites (rires). Pour être honnête, quand j’étais plus jeune, cela revêtait beaucoup d’importance à mes yeux. Mais aujourd’hui, ma vie a beaucoup changé. Depuis que j’ai quitté “Les frères Scott”, j’ai vécu des choses qui m’ont permis de comprendre ce qui est vraiment important. Donc j’ai pris du recul par rapport à l’image que je renvoie. Il reste que j’ai beaucoup de respect vis-à-vis de mes fans. Ce pourquoi, même si je suis contre les réseaux sociaux, je me suis inscrit sur Twitter. Mais je me refuse à être une sorte de “leader d’opinion”, de dire aux gens ce qu’ils doivent penser, pour qui ils doivent voter ! Je suis un homme dont le métier consiste à divertir. Ce qui est important à mes yeux, c’est de donner le sourire aux gens.

Votre relation avec vos fans semble importante…
Elle l’est. J’aime les gens, ce qui constitue un bon début (rires). Sérieusement, j’ai énormément de chance. Alors, je sais qu’on m’a dit des centaines de fois d’éviter les fans, de ne pas faire de photos avec eux. Mais j’ai énormément de vrais fans- pas les collectionneurs d’autographes- des gens qui se déplacent dans le simple but de me voir. Il n’est pas question que je tourne le dos à ces personnes-là. Donc je leur consacre du temps. Je suis bien conscient que c’est grâce à eux que je suis là aujourd’hui…

“Les frères Scott”, tous les jours de la semaine, 19h10, Plug RTL.