La morosité ambiante n’a pas fini de nous saper le moral et ça ne va peut-être pas s’arranger.  Il paraît que des producteurs ont ourdi un terrible complot qui tend à ramener La petite maison dans la prairie d’entre les nanards télévisuels.

© RE

Par Francesca Caseri.

Charles Ingalls, se femme, la cloche à fromage en liberty qu’elle portait généralement sur la tête et leurs têtes à claque de gamins pourraient bientôt être de retour.  Ou en tout cas leurs avatars version 2.0.  Selon des sources bien informées, Sony Picture envisage très sérieusement de porter les aventures des Ingalls au cinéma.  Le problème étant de savoir quelle période de cette longue saga – 204 épisodes tout de même – les scénaristes choisiront d’adapter.  Pourquoi pas la partie où toute la famille Ingalls succombe sous les balles de Nellie Oleson que la fréquentation de son abominable mère a transformé fissa en serial killer avant l’heure ?  Comme ça, on rentre chez nous et on n’en parle plus.