Le ministre du tourisme libanais s’est dit offensé par l’épisode « Beirut is back », qu’il trouvait bourré de préjugés.

© Showtime

Si « Homeland » fait l’unanimité parmi les critiques séries, le programme n’a pas fait que des heureux. Ainsi, Fadi Abboud, ministre du tourisme libanais, s’est dit offensé par l’épisode de la saison deux « Beirut is back ». Carrie, l’héroïne de la fiction, est envoyée à Beyrouth. Elle y rencontre beaucoup de terroristes et très peu de personnes bien intentionnées. La ville semble être un véritable piège pour les Occidentaux. Cette description n’a, logiquement, pas été appréciée du côté du ministère du tourisme libanais. Fadi Abboud estime que l’épisode, qui n’a pas été tourné au Liban mais en Israël, ruine le travail de son ministère. Il exige des excuses de la part de la production de « Homeland ».