L’intrigue
À Dallas, les Ewing n’ont pas fini de se déchirer. Les désamours familiaux ont été transmis à la nouvelle génération. John Ross (troisième du nom), fils de J.R. et de Sue Ellen, rêve de s’enrichir grâce au pétrole. Christopher, fils adoptif de Bobby et de Pamela, investit de son côté dans la mise au point d’une énergie alternative. Les deux cousins se détestent de loin. Jusqu’au jour où John Ross trouve un important gisement de pétrole sur la terre des Ewing… La guerre froide se transforme alors en véritable champ de bataille.

Dignes héritiers des Ewing
John Ross exige que l’on continue à exploiter le filon qu’il a découvert et dont il espère tirer une fortune. Christopher souhaite bénéficier de la revente du terrain pour financer son projet énergétique. Les deux hommes, qui ont grandi ensemble, ne se disputent pas uniquement pour de l’argent. Il y a, évidemment, le cœur d’une belle jeune fille en jeu. Elena, amie d’enfance des cousins, était fiancée à Christopher. Un e-mail envoyé par son promis (en réalité par quelqu’un d’autre, mais qui ?) a mis fin à cette belle relation. La demoiselle s’est consolée dans les bras de John Ross alors que le fils de Bobby quittait Dallas pour l’Asie, où il rencontrait la charmante Rebecca, qu’il décidait d’épouser. Le retour du jeune couple au ranch familial ajoute une querelle amoureuse aux problèmes financiers. Et, à ce petit jeu, John Ross se montre particulièrement implacable. Il triche, ment et manipule. Sa seule préoccupation ? Lui-même ! J.R. a de toute évidence élevé son héritier à son image.

Le retour des anciens
La nouvelle mouture de “Dallas” s’attarde sur la nouvelle génération des Ewing, incarnée par deux acteurs sans doute castés sur leur physique plus que sur leur talent dramaturgique. Jesse Metcalfe, le jardinier de “Desperate Housewives”, joue Christopher alors que Josh Henderson, Austin dans “Desperate Housewives”, est John Ross III. Aux côtés de cette nouvelle génération, les fans de la première heure retrouveront le casting original de “Dallas” presque au complet. Larry Hagman reprend le chapeau d’un JR déprimé… les trois premières minutes de la série. Rien ne motive en effet plus le héros que de pouvoir gâcher la vie de son frère. Linda Gray, que beaucoup auront du mal à reconnaître après ses opérations chirurgicales successives, reprend son rôle de Sue Ellen alors que Patrick Duffy réendosse le costume de Bobby. Seule Victoria Principal (Pamela) a refusé de reprendre le chemin du Texas. Bobby a donc retrouvé l’amour dans les bras d’Ann (Brenda Strong alias Marie-Alice dans… “Desperate Housewives” !). Steve Kanaly     (Ray Krebbs), Ken Kercheval (Cliff Barnes), Charlene Tilton     (Lucy Ewing) ont également accepté d’apparaître dans la série qui les a rendus célèbres. Ted Shackelford (Gary Ewing) et Joan Van Ark     Valene (Clements Ewing) rejoindront également le casting de la fiction lors de sa deuxième saison (prévue pour janvier 2013 aux USA). “Dallas” n’a pas énormément changé. Seuls les GSM ont fait leur apparition dans un univers toujours aussi impitoyable…

“Dallas 2012”, deux épisodes tous les jeudis à partir du 15 novembre, La Une.