“Falco” était jeune flic au début des années 90. Après un coma de plus de 20 ans, il se réveille dans un monde qu’il ne reconnaît pas. Il se remet pourtant au boulot…

© TF1

© TF1

Début des années 90. Internet n’en est encore qu’à ses balbutiements (en France, le minitel domine le marché), les Spice Girls ne sont encore que des adolescentes inconnues et la France n’a jamais été Championne du Monde de football. Alexandre Falco (Sagamore Stévenin), jeune policier prometteur, a un bel avenir devant lui. Très compétent dans son métier, il est également entouré par Carole (Mathilde Lebrequier), son aimante épouse, et Eva, leur petite fille. Tout bascule lors d’une intervention de police. Falco prend une balle dans la tête. Il est plongé dans un coma dont il ne se réveillera que 22 ans plus tard. Deux décennies durant lesquelles le monde a avancé sans lui. Sa fille Eva (Alexia Barlier), bébé la dernière fois qu’il l’a vue, est devenue une adulte. Après dix ans de visites quotidiennes, Carole a fini par refaire sa vie. Mais, pour l’ancien jeune premier, 1990, c’était hier. Il a toujours 20 ans, aime toujours sa femme. Il a la vie devant lui. Déterminé à récupérer ce qu’il a perdu, le désormais quadra (bien conservé) reprend son travail dans la police. Alexandre Falco se voit assigner un coéquiper : Romain Chevalier (Clément Manuel), un jeune policier aux abords froids et rigides. Très rigoureux, respectueux de la procédure et pas franchement aventurier, Romain va devoir composer avec le post-adolescent dans un corps d’adulte, tête brûlée et sans gêne qu’est Falco. Le premier bénéficiaire de cette association est évidemment la police (et les grands perdants, les méchants de tout bord). « Lorsqu’il reprend du service après 22 ans, il est déstabilisé parce qu’il n’arrive pas à se faire aux nouvelles méthodes, notamment technologiques. Il ne les connaît pas mais je pense aussi qu’elles ne correspondent pas à ses qualités de flic profondément instinctif », estime Sagamore Stévenin. « Chevalier s’aperçoit que, au-delà de son côté incontrôlable, Falco est surtout un flic impliqué qui veut faire correctement son travail. Il est aussi sensible aux épreuves personnelles traversées par son coéquipier. Ce duo complètement opposé deviendra finalement assez complémentaire », relate Clément Manuel (vu dans “Ainsi soient-ils”).

Inspiré d’une série allemande
Alexandre Falco va devoir composer avec sa nouvelle vie… tout en gardant son sens de l’humour ! Avec “Falco”, Sagamore Stévenin, vu dans “Coco Chanel”, “Rouge Brésil” ou encore l’adaptation au théâtre d’“Orange mécanique” (qui a connu un grand succès), a accepté son premier rôle-titre dans une série. « La complexité de la série et celle du héros, qui passe par des couleurs très différentes, m’ont beaucoup plu », explique-t-il. « Cette série montre les états d’âme de ce personnage, son côté sombre. Nous sommes allés chercher ses moments de silence lorsque, seul et confronté à lui-même, il s’aperçoit de l’abîme qui le sépare des autres », ajoute-t-il. L’acteur a préparé avec soin son interprétation de ce miraculé : « J’ai ressenti le besoin de me confronter à des patients en état végétatif à l’hôpital. J’avais aussi en tête un très beau livre, “Une larme m’a sauvée”, l’histoire véridique d’une femme restée consciente durant les dix jours de son coma alors que les médecins la croyaient perdue », se rappelle le comédien. Et le beau Sagamore de préciser que “Falco” n’a pas de volonté documentaire, et que les rares patients qui se réveillent d’un si long sommeil mettent bien plus de temps à se remettre que “Falco”. La série, qui comporte six épisodes de 52 minutes, est inspirée d’une fiction allemande, “Der letzte Bulle”, qui compte déjà quatre saisons. Mais les créateurs de “Falco” se sont éloignés de l’œuvre originale, qui a le format d’une comédie. Même si la fiction française est souriante, elle se penche avec sérieux sur les conséquences d’une absence de 20 ans. Divertissante, passionnante, “Falco” pourrait être “la” série de ce début d’été. TF1 y croit, en tout cas. Le programme n’a pas encore été diffusé que la chaîne a déjà commandé une deuxième saison…

“Falco”, deux épisodes tous les jeudis, 20h50, TF1.