Critique du premier épisode de la série qui revient sur l’une des affaires les plus suivies aux Etats-Unis.

Cuba Gooding Jr dans son rôle d'O.J. Simpson - FX

Cuba Gooding Jr dans son rôle d’O.J. Simpson – FX

Le premier épisode de la première saison d’American Crime Story a été diffusé ce 2 février sur FX. La série évoque l’un des procès les plus suivis (100 millions de téléspectateurs ont regardé le verdict en direct) et controversés des Etats-Unis. Elle revient sur l’affaire O.J Simpson. Le célèbre footballeur a été accusé d’avoir tué son ex-femme Nicole Brown Simpson et son compagnon Ronald Goldman en 1994.

Dès les premières minutes, les téléspectateurs se rendent compte que Ryan Murphy ne compte pas aborder uniquement le procès d’O.J Simpson. Le réalisateur commence l’épisode en évoquant le passage à tabac d’un taximan noir, Rodney King, par quatre policiers de Los Angeles après une course poursuite. Le ton est lancé…la série est aussi une manière de parler des discriminations policières envers les noirs aux Etats-Unis.

Des acteurs remarquables

Le show permet également de lever le voile sur le système judiciaire américain et sur le privilège de certaines célébrités face à cette justice à double vitesse. Le téléspectateurs assiste aux coulisses de ce procès tellement médiatisé. L’ambiance est parfois lourde et le traitement de l’affaire par Ryan Murphy se veut sérieux. Le fait de connaître le verdict à l’avance ne change rien au plaisir qu’on peut ressentir en voyant la série. Impossible de détourner les yeux de l’écran! On veut savoir comment les personnages vont réagir au fur et à mesure que l’enquête avance.

Cuba Gooding Jr. est remarquable dans le rôle d’O.J Simpson. Il arrive à montrer la complexité de son personnage tendre parfois et souvent colérique voire violent. Sarah Paulson, elle aussi, est d’une justesse incroyable dans le rôle de Marcia Clark. L’actrice dévoile aux téléspectateurs la face cachée du métier de procureure. Une femme qui n’a jamais cédé face au célèbre footballeur. A noter le retour sur les écrans de télévision de David Schwimmer (alias Ross dans “Friends”). Il reprend le rôle de Robert Kardashian, l’avocat et meilleur ami d’O.J Simpson. Un retour plutôt réussi surtout que la ressemblance entre l’acteur et le père de Kim Kardashian est frappante.

Une série qu’on vous conseille vivement et qui mérite amplement un 10/10.