Les deux acteurs de la série Scorpion ne forment plus un couple à la ville

Katharine et Elyes dans l'une des scènes de la série. @Reporters.

Katharine et Elyes dans l’une des scènes de la série. @Reporters.

Lors du dernier Festival de télévision de Monte-Carlo, les deux stars de la série Scorpion formaient encore un couple, même s’ils ont depuis rompu. Les interprètes de Walter O’Brien et de Paige Dineen – joués par Elyes Gabel et Katharine McPhee – en ont profité pour revenir sur les différents aspects du show diffusé en Belgique sur RTL-TVI.

Scorpion mélange les émotions et l’action. Quelles scènes préférez-vous jouer?

Katharine McPhee: Pour ma part, je suis plus attirée par les passages qui ont trait au côté familial. Le reste concerne plus la mission de Walter. Je préfère les passages émotionnels. J’apprécie les vraies scènes, les vrais dialogues. Parfois, ils sont obligés de mémoriser un passage entier de l’encyclopédie et c’est très important pour le rythme de la série. C’est un peu moins intéressant à tourner pour moi, même si c’est utile pour le scénario. C’est plutôt difficile à mémoriser et à tourner, donc c’est bien d’avoir des scènes plus légères, des petits moments de quiétude. Le public aime évidemment les scènes d’action mais quand vous les tournez, vous enchaînez petit bout par petit bout, donc elles ne sont pas aussi appréciables que vous pouvez l’imaginer.

Paige a un côté très maternel, pourtant elle n’est pas encore maman. Est-ce un côté de son personnage que vous aimeriez explorer?

K. M.: Pourquoi pas? Quand j’étais petite fille, j’ai toujours adoré jouer aux poupées, comme toutes les fillettes. J’exigeais de ma maman qu’elle achète de vrais langes, pas des langes pour poupée. Et je voulais avoir une vraie poussette! J’ai moi-même un côté très maternel. Mais je pense que les scénaristes vont d’abord faire durer la romance entre Paige et Walter avant qu’ils ne deviennent parents. Ce n’est pas pour tout de suite en tout cas!

Êtes-vous très introverti comme votre personnage?

Elyes Gabel: Oui, je suis assez réservé. Walter a des difficultés à partager ses émotions. Et je peux dire que je lui ressemble. Certains vous diront que c’est très masculin comme attitude. Je pense que Walter s’est simplement construit une barrière émotionnelle, il s’est forgé une carapace. Et cela fait partie de la genèse de son personnage.

Pour vous préparer au rôle, vous avez rencontré le véritable Walter O’Brien. Vous a-t-il facilement ouvert les portes de son esprit?

E.G.: Il était assez accessible. Le plus dur pour moi a été de jouer un personnage qui existe dans la vraie vie. Cela ne m’était jamais arrivé. Cela entraîne une certaine responsabilité, surtout quand vous jouez dans une série télévisée de cette ampleur.

Walter a-t-il un droit de regard sur le scénario de la série?

K.M.: En tant que producteur, il est impliqué dans la création du programme. Il soutient le show. Et il est même apparu dans un épisode.

 

E.G.: Ce sont surtout les scénaristes de CBS qui ont l’histoire entre leurs mains. Mais je pense qu’en tant que producteur, Walter a le droit de dire s’il est en accord ou non avec l’évolution de Scorpion. Ce n’est pas le récit de sa vie, c’est seulement inspiré de lui.

Katherine, vous êtes également chanteuse. Avez-vous des projets?

K.M.: Actuellement, je me concentre essentiellement sur ma carrière d’actrice mais j’aimerais un jour avoir le temps de me consacrer à la musique.