La chanteuse joue Lucie dans la série « Demain nous appartient »

Lorie aime jouer les policiers! @Reporters.

Lorie aime jouer les policiers! @Reporters.

Lancée l’an dernier par TF1, « Demain nous appartient » n’était censée durer qu’un été. Face au succès du programme, la chaîne française a évidemment prolongé son programme qui est devenu un rendez-vous quotidien pour de nombreux téléspectateurs. La chanteuse et actrice Lorie incarne dans la série l’inspecteur de police Lucie. Présente au dernier Festival de fiction française de La Rochelle, elle se confie notamment sur ses envies futures.

Il y a un an, lorsque la série a été lancée, elle n’était censée durer que quelques semaines…

Oui, nous sommes très contents et très fiers du succès de la série. Nous ne nous attendions pas à cela. Au départ, on nous avait parlé d’une série pour l’été. Cela a duré un peu plus que ça ! Et c’est bien parti pour durer plus longtemps. Mais nous sommes tous ravis de cette situation.

La série étant prolongée. Cela ne vous effraie pas que cela vous coupe d’autres projets ?

Dès le début j’avais un arrangement avec la production. Je leur ai dit que je n’étais pas uniquement comédienne et que j’avais un album qui allait sortir, que j’aurais des concerts à assurer. Je leur ai dit que j’étais partante pour la série mais qu’il fallait pouvoir me libérer quand j’en avais besoin. Quand vous voyez moins Lucie à l’écran, c’est que je suis occupée ailleurs ! La dernière fois, je me suis absentée pour mon concert à l’Olympia et ils ont prétexté un déplacement dans le scénario pour que Lucie n’apparaisse pas dans quelques épisodes.

Etes-vous contente de l’évolution du personnage de Lucie ?

Oui car il y a un vrai dialogue avec les auteurs de la série. Ils sont à l’écoute et ils essaient un maximum de combler nos envies.

Que manque-t-il encore à votre personnage ?

Une certaine stabilité dans le domaine affectif. Elle devrait avoir une vie privée plus paisible. Sinon j’aimerais qu’elle joue un peu plus de scènes d’action. Mais cela va bientôt arriver ! J’avais justement demandé aux scénaristes que Lucie puisse faire quelques scènes plus musclées.

Après un an dans la peau de Lucie, avez-vous parfois des réflexes d’enquêtrice ?

Oui ! Il m’arrive parfois d’employer des termes plus techniques dans des conversations anodines ! J’ai voulu dire à un ami que j’en avais croisé un autre, je lui ai sorti « j’ai géolocalisé » untel. Mais ce sont des termes que Lucie emploierait, pas moi !

Etes-vous contente de ne pas avoir que des scènes à tourner dans l’enceinte du commissariat ?

Oui, je suis toujours contente quand je m’éloigne de mon rôle de flic pour boire un verre au Spoon. Là, les scénaristes ont introduit un nouvel endroit, l’appartement que je partage avec Victoire. Cette colocation est très agréable à jouer. On rigole bien et cela fait du bien de sortir des enquêtes ! Lucie est souvent très sérieuse, elle doit l’être pour son boulot. Donc c’est agréable de pouvoir jouer plus légèrement dans d’autres scènes.

Comment expliquez-vous le succès de « Demain nous appartient » ?

Tout ! C’est un véritable travail d’équipe. La production, le casting, les comédiens, les scénaristes, chacun met sa pierre à l’édifice. Et tout ce mélange-là fonctionne.