Odile Vuillemin bientôt sur TF1

La mini-série “Les innocents” débarque le 11 janvier prochain

Odile de retour dans une série. @Photonews.

Odile de retour dans une série. @Photonews.

L’ancienne star de Profilage est de retour sur le petit écran le jeudi 11 janvier prochain sur TF1. Odile Vuillemin donne la réplique à Tomer Sisley dans “Les Innocents”, la nouvelle production de la chaîne française adaptée de la série norvégienne Oyevitne diffusé en 2015 sur Arte et rebaptisée en français “Les Témoin sous silence”.

Odile Vuillemin, Tomer Sisley et Olivier Marchal sont les personnages principaux de cette mini-série composée de six épisodes. A l’instar de la version norvégienne, le scénario se penche sur la vie de deux adolescents témoins d’un meurtre dans les bois alors qu’ils sont en train de partager un moment d’intimité. Afin de ne pas dévoiler leur amour, les deux garçons nieront avoir assisté au drame. Un mensonge qui va vite leur porter préjudice.

Retour dans “The Office”

La série pourrait renaître de ses cendres

Angela prête à reprendre son rôle ! @Photonews.

Angela prête à reprendre son rôle ! @Photonews.

Face au succès du retour de “Will & Grace” sur NBC, la chaîne américaine a décidé de ressusciter d’autres programmes arrêtés. Et c’est “The Office” qui sera prochainement ressorti des placards. La dixième saison de la série devrait voir le jour en 2018/2019. Les téléspectateurs retrouveront les fondamentaux du programme et c’est toujours dans la société de papier Dunder Mifflin de Scranton que l’action se déroulera.

Côté casting, rien n’a encore été précisé. Mais certains anciens acteurs de “The Office” n’ont pas hésité à se manifester sur les réseaux sociaux. “Euh, NBC, vous pouvez m’appeler? J’ai une petite question. Passez aussi un coup de fil à Creed Bratton qui n’arrête pas de me téléphoner. Merci, byeeee”, s’est amusée Angela Kinsey, l’interprète d’Angela Martin. Un appel du pied des plus direct !

Trois à la maison pour John Stamos

L’acteur va être papa pour la première fois !

Des future parents aux anges! @Reporters.

Des future parents aux anges! @Reporters.

L’oncle Jesse de la série “La fête à la maison” sera papa en 2018. A 54 ans, John Stamos va connaître les joies de la paternité pour la première fois. La star et sa compagne de 31 ans, Caitlin McHugh se sont confiés dans le magazine People. ”Nous avons les mêmes valeurs et les mêmes visions de la vie, tout se mettait gentiment en place. Alors, on s’est dit : ‘Bon, peut-être que nous devrions fonder une famille”, avance l’acteur.

Quant à la future maman, elle revient sur la réaction de son compagnon à l’annonce de l’heureux événement à venir. “J’ai vu dans son visage l’expression d’un homme qui voulait une famille mais n’était pas certain qu’il en aurait l’occasion”, ajoute-t-elle.

 

Banderas est Picasso

L’acteur s’est glissé dans la peau du peintre

Antonio Banderas en Pablo Picasso. @National Geographic

Antonio Banderas en Pablo Picasso. @National Geographic

Le génie de Pablo Picasso a repris vie sous les traits d’Antonio Banderas. La chaîne National Geographic travaille actuellement sur la deuxième saison de la série “Genius” qui revient sur la vie de personnalités marquantes. Après Albert Einstein, c’est Pablo Picasso qui est la star de cette seconde saison. Attendue au printemps 2018 aux Etats-Unis, la série est actuellement en cours de tournage. National Geographic vient de dévoiler les premières images de l’interprète de Zorro en peintre de talent. Et le résultat est plutôt réussi !

“Big little lies”, clap deuxième

La série de HBO aura bien une saison 2

Un casting de rêve ! @Photonews.

Un casting de rêve ! @Photonews.

Applaudie par le public et les critiques, “Big little lies” aura une deuxième saison. Portée par les excellentes Nicole Kidman et Reese Witherspoon, la première saison avait raflé par moins de huit Emmy Awards!

HBO a annoncé que cette seconde saison serait réalisée par Andrea Arnold, oscarisée en 2005 pour son court métrage “Wass”. La réalisatrice remplacera ainsi Jean-Marc Vallée qui n’avait pas désiré continuer le projet.

“L’essentiel de la distribution devrait être de retour et des négociations sont en cours”, a indiqué HBO. Nicole Kidman s’est quant à elle dite “reconnaissante d’avoir l’occasion de continuer à explorer ces personnages féminins et de faire cette série avec mes amis”.

Le quotidien des mères de famille de cette petite ville de Californie sera une nouvelle fois exploré à la loupe. En espérant que cette nouvelle saison soit à la hauteur de la première!

 

Le monde de la musique classique

France 2 propose une série sur la vie d’un orchestre philharmonique 

François jouera un violoniste virtuose. @Reporters.

François jouera un violoniste virtuose. @Reporters.

Sujet rarement traité à la télévision, France 2 se plonge dans le monde de la musique classique avec la série Philharmonia dont les tournages viennent de débuter. La série comportera six épisodes et relatera l’histoire de l’ascension de la directrice musicale d’un orchestre philharmonique. Ce sont Marie-Sophie Ferdane, pensionnaire de la Comédie-Française et l’acteur belge François Vincentelli feront partie du casting.

“The Crown 2″ : c’est demain !

La suite de la vie d’Elizabeth II sera disponible ce 8 décembre

Les acteurs de The Crown lors de l'avant-première londonienne de cette deuxième saison très attendue. @Photonews

Les acteurs de The Crown lors de l’avant-première londonienne de cette deuxième saison très attendue. @Photonews

Ce vendredi, les abonnés de Netflix pourront découvrir la seconde saison de l’emblématique série “The Crown”. Magnifique réalisation retraçant les années de règne d’Elizabeth II, sa première saison a été récompensée de nombreux prix. Après avoir assisté à l’ascension au pouvoir de la monarque britannique et à son acclimatation à sa nouvelle fonction, les scénaristes se sont attaqués à retracer dix autres années de règne de la souveraine. Dans un climat politique incertain, Elizabeth II peine à trouver un Premier ministre digne de ce nom. Si côté cour, l’atmosphère est souvent tendue, elle l’est tout autant côté jardin. Le couple formé par la Reine et Philip continue de traverser des tempêtes… de jupons. Ce ne sont pas les seuls problèmes de cœur qu’Elizabeth doit affronter. Sa sœur Margaret, jouée par la très charmante Vanessa Kirby, croque elle aussi la vie à pleines dents. Une deuxième saison tout aussi bien orchestrée que la première. La prestation de Claire Foy en Reine d’Angleterre s’est étoffée et bluffe de sincérité. Quant au jeu de son partenaire Matt Smith, il ne souffre d’aucun défaut. Dommage que Claire Foy rende déjà sa couronne pour la saison prochaine. Afin de coller au plus près de la réalité, et donc avoir une Reine plus âgée, les producteurs ont décidé de faire appel à une nouvelle actrice. Un défi ardu qui devrait être relevé par Olivia Colman surtout connue pour son rôle d’enquêtrice dans “Broadchurch”. En espérant qu’elle porte la couronne avec autant de talent que son “colt”… “The Crown”, on adore : de la romance et des intrigues politiques, une recette aussi délicieuse qu’un scone tout droit sorti du four arrosé d’un bon earl grey…

 

Netflix, toujours plus puissant

La plateforme ne cesse de séduire un plus large public

Narcos est l'une des productions de Netflix. @Photonews

Narcos est l’une des productions de Netflix. @Photonews

Lancée en 1997 en Californie, Netflix n’était au départ qu’une start-up visionnaire proposant des films et séries télévisées en flux continu sur internet. Un média de niche, utilisé dans un premier temps par les geeks et autres passionnés de séries télévisées, dans tous les cas par des consommateurs branchés nouvelles technologies et… langue de Shakespeare. Mais les moyens financiers colossaux engagés par la firme lui ont permis de s’adapter aux marchés locaux et d’imposer au fil des années un nouveau standard en termes de “consommation” télé. Les chiffres laissent pantois : avec plus de 109 millions d’abonnés à travers le monde, la plateforme de distribution ne cesse de séduire de nouveaux utilisateurs. Et pour cause, Netflix détourne toutes les contraintes actuelles liées à la “vieille” télévision.

Le gros atout du concept tient à sa simplicité d’utilisation, à partir d’une interface ultraconviviale et d’une consommation à la carte. Aucune contrainte d’horaire, le spectateur regarde sa série ou son film quand il veut, où il veut et sur le support qu’il veut : tablette, télévision, ordinateur, portable, au boulot, dans les transports en communs, au bord de la piscine, chez soi ou en vacances, Netflix se consomme partout. Un identifiant, un mot de passe et hop, c’est parti. L’offre de base à 10 euros par mois permet même de visionner sur deux supports en même temps et, cerise sur le gâteau, sans connexion puisque la majorité des programmes sont téléchargeables pour une vision hors ligne, par exemple en avion. De surcroît, les plus impatients ne doivent pas attendre la semaine suivante pour découvrir la suite des aventures de leur héros du moment. La plateforme met toujours en ligne une saison complète, libre à chacun d’enchaîner le visionnage des épisodes.

Le coup de génie de Netflix, c’est aussi d’avoir dès le départ choisi de ne pas être qu’un “bête” diffuseur de programmes produits ailleurs, avec toute la dépendance économique que cela peut supposer. À côté des incontournables du marché (“Prison Break”, “Mad Men”, “Dix pour cent”, “La trêve”, etc.), la firme a produit avec un certain génie des programmes de qualité qui se sont imposés rapidement comme des stars du marché, dont l’incontournable “House of Cards” mettant en scène les coulisses du pouvoir à la Maison-Blanche avec en tête d’affiche Kevin Spacey, multirécompensé pour son rôle. Mais ce n’est pas tout : “13 Reasons why” a bouleversé les adolescents, “Narcos”, “Marseille”, “Stranger things”, “Mindhunter” ont chacun dans leur genre fait bouger les lignes par les thèmes proposés et la qualité de leur réalisation. Applaudie sur la scène internationale, la première saison de “The Crown” retrace avec minutie et talent les premières années du règne d’Elizabeth II. Des détenues de “Orange is the new black” à “Sense 8”, les succès de Netflix se multiplient et ne se ressemblent pas. On s’abonne à Netflix pour certains incontournables, mais on s’abonne maintenant aussi et surtout pour du contenu propre ! Le raz de marée est tel que le média américain n’hésite plus à faire appel à des “pointures” du septième art, aspirées par la garantie d’une audience planétaire. Des réalisateurs de renom collaborent volontiers avec la plateforme de distribution et les acteurs commencent à se bousculer pour ne pas louper le train. La série “Marseille” s’est offert Gérard Depardieu, pas moins ! Quant à “Gypsy”, elle mettait en scène la très demandée (et très chère !) Naomi Watts.

Netflix ne s’endort pourtant pas sur ses lauriers et tente sans cesse de se renouveler en proposant de nouveaux contenus, toujours plus qualitatifs, à ses clients. Dans les mois à venir, les consommateurs de ce produit d’un genre nouveau pourront découvrir “Bright”, une superproduction avec Will Smith, “Godless” de Steven Soderbergh ou “The Irishman”, le film de Martin Scorsese qui réunira à l’écran les deux monstres sacrés Robert De Niro et Al Pacino. Le tout pour un abonnement mensuel allant de 7,99 euros à 13,99 euros, quasiment imbattable. Face à la popularité de Netflix, certains géants des médias tentent de réagir pour ne pas laisser Netflix imposer son monopole. Le géant de l’achat en ligne, Amazon, se positionne peu à peu sur le marché. Aux États-Unis, Hulu propose aussi des contenus audiovisuels disponibles en streaming. Quant à Apple, plutôt à la traîne dans ce domaine, il a annoncé un prochain investissement d’un milliard de dollars pour entrer dans la danse des plateformes de distribution. Et quand la firme à la pomme s’y met, le résultat est souvent de qualité. L’empire Netflix n’est cependant pas près de vaciller… À propos, vous êtes déjà abonnés ?

 

Une série sur Ronald Reagan

La fille de l’ancien président des Etats-Unis participe au projet

Nancy et Ronald Reagan au coeur d'une série télé. @Photonews

Nancy et Ronald Reagan au coeur d’une série télé. @Photonews

La chaîne américaine USA Network serait actuellement en train de mettre sur pieds une série sur la vie du quarantième président des Etats-Unis, Ronald Reagan. Patti Davis, sa fille, prendra part à la production de cette réalisation qui retracera le parcours étonnant de celui qui a vécu à la Maison-Blanche de 1981 à 1989.

Avant de devenir l’homme le plus puissant des USA, Reagan a eu une vie étonnante. Maître-nageur, animateur radio mais aussi acteur de série, il a également eu une vie privée des plus mouvementées. Il a été marié à deux reprises avec les actrices Jane Wyman et Nancy Davis, qui lui ont donné quatre enfants, dont Patti Davis.

Encore sans titre, la série sera écrite par David Rambo, scénariste et producteur de la série “Empire“, mais également d’une pièce de théâtre, “The Lifeguard“, qui entremêlait des réflexions sur les premiers jours de travail de Ronald Reagan en tant que sauveteur et ses premières réunions au sommet avec le dirigeant de l’URSS dans les années 80, Mikhaïl Gorbatchev.

Les producteurs de “Suits” remercient Meghan

Ils ont aussi confirmé son départ de la série

"Suits" perd l'un de ses atouts de charme. @Reporters.

“Suits” perd l’un de ses atouts de charme. @Reporters.

Tout le monde s’en doutaient, le futur mariage du prince Harry et de Meghan Markle sonne le glas de la carrière d’actrice de la jeune femme. Les producteurs de la série “Suits” ont confirmé que l’actrice ne ferait plus partie du casting du programme au terme de la septième saison.  Les six derniers épisodes dans lesquels elle apparaît seront diffusés aux États-Unis début 2018.

Dans le communiqué, la direction de la chaîne a tenu à rendre hommage à la fidélité de Meghan Markle au programme qui lui a offert la notoriété.  «De notre part à tous à USA Network et Universal Cable Productions, nous envoyons nos félicitations les plus sincères à Meghan Markle et au Prince Harry pour leurs fiançailles. Meghan appartient à notre famille depuis sept ans. Cela a été une joie de travailler avec elle. Nous la remercions de sa passion et son dévouement indéniable à Suits. Nous lui souhaitons le meilleur». Et de souligner que son personnage Rachel Zane, «n’a cessé de grimper les échelons d’auxiliaire juridique à avocate expérimentée». «Tenace et intègre, Rachel a prouvé aux fans de Suits qu’il faut toujours se battre pour ce en quoi vous croyez et qu’il ne faut jamais perdre confiance en soi quelles que soient les difficultés personnelles et professionnelles».

Si la série devrait revenir pour une huitième saison, personne ne sait encore qui devrait reprendre la place de Meghan dans “Suits”.