On l’aura compris, Afida Turner n’est pas LA grande spécialiste des relations consensuelles.  Cette semaine, elle attaque Cyril Hanouna en justice.

Afida Turner, une approche des médias qui décoiffe. ©Tf1

Ça ne s’était pas trop bien passé entre Afida et les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste ».  Certains d’entre eux s’étant permis d’insinuer qu’il en fallait de la patience à Ronnie Turner, pour supporter une foldingue comme sa femme, voire que la carrière de la Tigresse aux Etats-Unis était au point mort.  Il n’en fallait pas plus pour que la jeune femme monte dans les tours et, ulcérée jusqu’à la pointe de sa tignasse vibrionnée, ne claque la porte de l’émission.  Mais Afida n’avait pas dit son dernier mot.  En découvrant que les images du clash avaient quand même été diffusées, elle a carrément assigné l’animateur, l’émission et France 4 en justice.  C’est vrai, pourquoi faire les choses à moitié ?  Avec Afida, c’est extensions du domaine de la lutte.