A TVMag, la Dalida du Carré Viiip raconte tout sur son passage dans l’émission.  Après tout, si ça lui chante.

Candice n’était peut-être pas la plus jolie, la plus talentueuse ou la plus attachante des hôtes du Carré Viiip. Mais on adorait son enthousiasme débordant. ©Tf1

Jusqu’ici plutôt discrète, Candice s’est confiée à TVMag.  C’est ainsi qu’on apprend que, si la jeune femme a intégré le Carré Viiip, ce n’est pas pour devenir célèbre, c’est pour défendre une association baptisée « Le Silence de Justes », qui se bat pour les enfants autistes.  Un motif des plus nobles.  Dommage que, au final, la Dalida au petit pied n’ait pas trouvé l’occasion d’en dire le moindre mot.  Quant à l’arrêt de l’émission, la jeune femme avoue qu’elle l’avait vu venir.  Et la WannaViiip de raconter: « J’ai des dons de médium.  La prod’ hallucinait parce que je devinais des trucs.  Mes cartes m’avaient annoncé, trois jours avant l’arrêt de l’émission, une grosse sortie… »  Une (extra) lucidité qu’elle n’aura pas réussi à étendre à sa propre vie. Durant son passage à l’intérieur du Carré, Candice a été trompée par son petit copain, qu’elle a largué fissa à sa sortie.  Pour une fois, c’est bien vu.