Le flop de Familles d’Explorateurs n’a échappé à personne.  Denis Brogniart explore les causes de cette débâcle.

Et l’accent des Ferrone ? Si c’était aussi la faute à Carré Viiip ? ©Tf1

Il y a deux jours avait lieu la « grande » finale de Familles d’Explorateurs, qui a vu la victoire de la famille Ferrone.  Une finale largement avancée, en raison du manque d’engouement rencontré par l’émission.  Dans les pages de France Soir, Denis Brogniart revient sur cet échec, mais pas forcément avec les réponses que l’on attendait.  En effet, il reconnaît volontiers que le programme a manqué « d’aventure et de dépassement de soi » et qu’il aurait probablement gagné à être rendu « plus nerveux », voire si on avait pu y ajouter quelques épreuves supplémentaires.  Et le pilier de Koh Lanta d’ajouter « Nous sommes déçus.  Nous fondions beaucoup d’espoirs sur ce programme. Il faut être lucide, les scores sont insuffisants. »  Là où, en revanche, on a beaucoup de mal à le suivre, c’est quand il déclare: « Le programme a  pâti de la déprogrammation de Carré ViiiP. »  Comment ça, le flop serait-il en passe de devenir une maladie contagieuse ?  Dans ce cas, TF1 a vraiment du souci à se faire.  Et même, il va falloir envisager un remède de cheval, avant que le public ne se retrouve définitivement vacciné contre ses programmes.