Le beau gosse un peu falot est, à nouveau, aux commandes des Anges de la Téléréalité, au côté de Jeny Priez.  Premières confidences à PurePeople.

Quand on lui a proposé une complice comme Jeny, Matthieu ne s’est pas fait Priez. © PurePeople

Hier démarrait la deuxième saison des Anges de la Téléréalité « Miami Dreams ».  Un joli succès d’audience pour NRJ12, qui n’en croit pas ses chiffres.  Il faut dire que, jusqu’à ce coup d’envoi, le buzz autour de l’émission, et surtout autour de la participation de Loana, avait été  orchestré de main de maître.  Sans compter que, depuis l’arrêt du Carré Viiip, on était tous en manque de téléréalité bien trash, comme on les aime.  Sur le site de PurePeople, l’animateur a confié ses premières impressions sur une petite émission qui pourrait bien faire un gros carton.  C’est ainsi qu’on a appris, que, tout comme nous, la prod’ a tout de suite repéré le potentiel comique de Brandon, que Delormeau définit comme un mélange de Moundir et de Jean-Claude Van Damme.  On n’aurait pas pu mieux dire.  En ce qui concerne Loana, même avec ses 30 kilos en trop, le présentateur estime qu’elle reste la « star » du programme.  « Elle est née avec la téléréalité, sa vie est une téléréalité que tout le monde a suivie.  Loana est une fille à laquelle on s’attache forcément. »  Mais le blondinet évoque également les retrouvailles entre Julie et Amélie, en avouant que les deux filles en sont « un tout petit peu venues aux mains ».  Quant la visite de Pamela Anderson à la villa, il n’hésite pas à la qualifier de « moment culte ».  En découvrant qui frappait à leur porte, certains des anges en ont eu le souffle coupé.  C’est ce qui arrive, parfois, quand Pam est là.