Lors de la dernière quotidienne, la blonde et la brune se sont un peu bouffé le nez.   Mais pourquoi on a l’impression que la prod’ n’est pas étrangère à cette affaire ?

Les dessous de la téléréalité ? Daniela en connaît un rayon. ©NRJ12

La quotidienne avait bien démarré pourtant.  On avait eu droit à Astrid et Caroline participant à un shooting sauvage dans les rues de Miami.  Shooting que l’on doit à un « grand » photographe américain qui, à l’instar de Johnny Williams, « grand » producteur américain de son état, parle Français comme vous et moi.  Enfin, comme vous et moi, c’est vite dit.  Ses indications données aux deux filles avaient valeur d’anthologie « Allez, les filles ! Touchez la marchandise. »  Mais foin de railleries.  Après tout, on n’y connaît rien.  Ce sont très probablement les mêmes indications que donne Annie Leibovitz aux tops avec lesquels elle travaille.  Sinon, le grand événement de journée ?  Loana qui fait des « pieds/fesses » à la plage ?  Non, pas vraiment.  On a eu droit à une vraie engueulade entre Daniela, très visiblement mandatée par la prod’, et Caroline, à laquelle on ne connaissait pas ce côté « ziva ».  Heureusement, l’affaire s’est terminée par un bisou entre John et Caroline.  Bisou pas beaucoup plus convaincant que l’algarade censée être à son origine.  Des bisous, encore, pour clôturer la soirée.  Entre Marvin et une parfaite inconnue ou entre Julie et Sofiane.  Tout ça était d’un ennui total.  Vivement qu’on nous serve du Brandon, histoire qu’on parvienne tant bien que mal à rester aware.