Amélie et Diana débarquent à la villa et, sous l’impulsion de la harpie liégeoise, toutes les filles ou presque se liguent contre Julie.  C’est psychodrame à Miami Beach.

Quand Amélie répète à tout bout de champ que ça va "péter", elle ne parle pas de sa robe. Et pourtant…. ©NRJ12

Sofiane a embrassé Daniela et Julie n’a pas apprécié.  Commentaire de Daniela, « Elle n’a pas le droit de me reprocher un baiser un peu sensuel, quand elle embrasse tout et n’importe qui. »  Le ton de la quotidienne est donné.  La lune de miel entre les anges à longs cheveux est bien finie, place à la lune de fiel.  Et, comme le dit la voix off, « Julie n’est pas au bout de ses surprises. »  En effet, Amélie et Diana débarquent à la villa.  Amélie, méchamment boudinée dans sa robe, entreprend illico de monter une cabale contre Julie, dont elle n’a toujours pas digéré la « trahison ».  De son côté, Brandon a l’air positivement ravi de la visite de son ex.  Ambiance, ambiance !  Heureusement, le JCVD de la villa a l’occasion de s’échapper pour aller donner un cours de yoga, pardon de yanta, à une vieille dame friquée, dont on se demande où la prod’ a bien pu aller la dénicher.  Elle l’accueille par ces mots: « Il paraît que vous êtes le meilleur prof de Paris ».  Mais ce n’est ni le premier, ni le dernier, gros mensonge de la prod’.  Sinon, à la villa, contre toute attente, Caroline fait alliance avec Daniela et Amélie contre Julie.  Daniela enfonce le clou: « Julie est hypocrite, elle se sert de son physique pour arriver à ses fins. »  C’est l’hôpital qui se moque de la charité. Record battu pour Amélie qui, en moins de trois heures, a réussi à mettre la maison sens dessus dessous et semer la zizanie à tous les étages.  Le taux de « Je m’en bas les c… » vient d’atteindre sa cote d’alerte.  Au secoooours !