Ambiance à la villa, où les filles en viennent aux mains.  Mais, heureusement, Amélie déclare qu’elle s’en va.  Ouf, Brandon va enfin pouvoir s’écouter penser.

Les yeux qui s’écarquillent, les poils qui se hérissent et les voix qui montent, c’est l’effet Amélie. ©NRJ12

Le jour se lève sur la villa, désormais divisée en deux clans d’anges irréductibles. Julie, Monia, Sofiane et Marvin d’un côté.  Amélie, Caroline, Daniela et Jon de l’autre.  Cette journée naissante sera-t-elle celle de la réconciliation ?  Rien n’est moins sûr.  Elle commence par des querelles domestiques, qui sont à la téléréalité ce que la chirurgie esthétique est à Paris Hilton.  Inévitable.  Très vite, l’affaire part en sucette et Monia et Daniela en viennent aux mains.  Heureusement, les choses vont peut-être enfin s’arranger.  Amélie annonce qu’elle quitte prématurément la villa, parce qu’elle ne supporte plus l’ambiance.  Sacrée Amélie, on ne le lui connaissait pas ce sens de l’humour.  Caroline avance qu’elle va la regretter. Elle est bien la seule.  Finalement, la blonde harpie claque la porte sur un dernier « bonne merde », assez révélateur de l’état dans lequel elle laisse la villa.  Pendant ce temps-là, Sofiane rejoint Johnny Williams dans son studio pour y enregistrer son single.  Le garçon est trop content, « parce que chanter, c’est sa life ».  Il est happy ?  Il est bien le seul.