Au micro de Laurent Argelier, Giuseppe est revenu sur son élection en tant que personnalité télé la plus antipathique de l’année.  Contre toute attente, il est ravi.

Giuseppe et Cindy, au temps où il ne la trouvait pas encore « gonflée à l’hélium ». Juste gonflante. ©Tf1

Invité des Buzz People de Laurent Argelier, le beau Giuseppe a prouvé qu’il n’avait pas volé son titre de « personnalité télé la plus antipathique de l’année ».  Une couronne que, pourtant, le garçon revendique avec beaucoup d’enthousiasme.  Il va même jusqu’à se déclarer ravi d’avoir pu « détrôner Naulleau et Zemmour ». On imagine sans peine la satisfaction des deux ex-snipers de Ruquier, en découvrant qu’ils concourraient dans la même catégorie que le bellâtre de Carré Viiip.  D’ailleurs, Giuseppe a déjà une explication toute trouvée pour expliquer son manque de popularité: « Le défaut de la France, c’est qu’on n’a jamais aimé les gagnants. »  Quant à sa meilleure ennemie, Cindy, elle en prend pour son grade.  Comme d’hab’.  « Cindy ?  Qu’elle reprenne ses visites chez le psy, comme elle le faisait avant.  Parce que là, elle perd la tête. Et surtout, qu’elle arrête de respirer de l’hélium parce qu’elle est en train de gonfler.  Elle me fait penser à Loana. »  Pauvre Loana, elle n’avait pas mérité ça.