Tandis que Tf1 planche sur la saison 2 de « Qui veut épouser mon fils ? », le CSA a tenu a lui remonter les bretelles.  Une fois de plus.

Les participants à la saison 1 de Qui veut épouser mon fils, des gens avec du « chic naturel ». C’est marrant, cette propension qu’à Tf1 à s’imaginer qu’on a aussi peu de cervelle que les candidats de ses téléréalités. ©Tf1

Le CSA a la téléréalité, en général, et Tf1, en particulier, dans le collimateur.  Tandis que la chaîne vient de lancer le casting de « Qui veut épouser mon fils » saison 2, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a tenu à la mettre en garde contre de nouvelles dérives.  En effet, si le programme présenté par Elsa Fayer n’a jamais vraiment fait l’objet de ses foudres – en tout cas, beaucoup moins que Secret Story ou Carré Viiip – le CSA a quand même tenu à épingler « la diffusion d’images ou de témoignages susceptibles d’humilier les personnes ».  En cause, la scène où cette chère Marie-France entraîne les prétendantes de Giuseppe chez le chirurgien esthétique et où elle s’amuse à détailler leurs défauts physiques.  Le CSA a considéré que « cette séquence présentait un caractère humiliant pour les jeunes femmes concernées, qu’elle réduisait la valeur de la femme à des critères de beauté stéréotypés, qu’elle tendait à réduire la femme à une juxtaposition des parties de son corps et, en conséquence, qu’elle constituait un traitement avilissant pour la femme qui était ainsi rabaissée au rang d’objet. »  Pas faux mais, en même temps, un brin hypocrite.  Puisque cette définition s’applique également au concept global de l’émission.  Bref, qu’on aime ou qu’on déteste, on aura droit de toute façon à une saison 2.  La chaîne privée a déjà diffusé cette petite annonce: « TF1 recherche des fils célibataires (âgés minimum de 25 ans) avec leur maman, ou leur papa, ou encore leur grand-mère, pour participer à « Qui veut épouser mon fils » saison 2.  Vous avez une personnalité bien définie ?  Vous avez un chic naturel ?  Mais, surtout, votre maman ou votre papa ou encore, votre grand-mère sont géniaux ? »  On ne connaît pas l’énoncé de l’annonce de recrutement de l’année dernière mais ce qui est sûr, c’est qu’avec celle-ci, Marie-France et Giuseppe n’auraient pas eu la moindre chance.