Tandis qu’Aurélie part en vrille et – ceci explique peut-être cela – se rapproche dangereusement de Rudy, Ayem en est réduite à essayer de deviner qui l’a nominée à vie.  Et ce n’est pas gagné.  Voir toutes les photos de Secret Story 5.

Après enquête approfondie, Ayem est convaincue que celui ou celle, auquel(le) elle doit sa nomination à vie, ne se trouve pas dans le buffet de la salle à manger. ©Tf1

Sans égard aucun, ni pour son vrai petit ami ni d’ailleurs pour le faux non plus, Aurélie se rapproche dangereusement de Rudy.  Quant à savoir ce qu’elle peut bien lui trouver, ce sera probablement le seul secret de la Maison qu’on mettra plus de 24 heures à dévoiler.  Bref, bien qu’Aurélie clame à qui veut l’entendre qu’entre eux, c’est « purement amical », et qu’elle a juste besoin d’un « peu d’affection », Geof ronge son frein.  Il essaye à plusieurs reprises de la mettre en garde et avec lui, Geoffrey et Marie, qui voient leur secret à tous les quatre sérieusement menacé.  Quant à Rudy, mi-séduit mi-opportuniste, il en profite pour essayer de débusquer le secret de la Belge.  Du côté de Juliette et Simon, la romance va bon train.  Sauf que les deux jeunes gens sont résolus à nier l’évidence.  Du coup, Morgan s’énerve et, à propos de la transparence de leurs sentiments, y va de sa tirade – forcément mémorable – « ça se sent comme le pet d’une vache. »  Pendant ce temps-là, Ayem est toujours en pleine enquête, pour tenter de démasquer celui ou celle qui l’a nominée « à vie ».  La brune est moins futée qu’on ne le pensait puisque, malgré les indices grands comme l’ex-Yougoslavie qui accusent les jumeaux, elle désigne Jonathan et Juliette.  C’est raté pour elle.  Sinon, la belle s’attire les foudres de Zelko en avouant que oui, pour les besoins du jeu, elle pourrait éliminer Daniel.  Zelko, auquel on ne connaissait pas cette sensibilité de midinette, trouve ça, « choquant, choquant, extrêmement choquant. »  Quant à Ayem, elle se justifie en prétendant que, si elle a débiné son amoureux, c’est « pour ne pas leur mettre la puce à l’oreille par rapport à notre secret. »  Comprenne qui pourra.  Et dire que, pendant ce temps-là, on pensait qu’elle avait donné son cœur à Daniel.  Encore faudrait-il qu’elle en ait un.