Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la onzième saison de Koh-Lanta, sans avoir peur – du tout – de le demander ?

Koh-Lanta, un jeu où l’on se fait plein de poteaux. ©Tf1

Pour cette onzième saison, les équipes d’AdventureLine se sont envolées pour l’extrême Est de l’Indonésie, au large de la Papouasie.  Selon Denis Brogniart, « la région du monde la plus belle qu’il m’ait été donné de découvrir. »  Reste que cette destination est dépourvue de toute habitation, infrastructure touristique ou autres hôtels.  Donc, ne rêvez pas trop.  Ce n’est pas demain la veille que vous irez poser votre serviette de bain sur ces plages paradisiaques.  Sinon, dans une interview accordée à Purepeople, l’animateur révèle que l’eau sera l’élément clé de cette nouvelle saison.  Les deux tiers des épreuves seront aquatiques, dans et sous l’eau.  L’homme dévoile également l’introduction dans le jeu de « colliers d’immunité », qui permettront aux candidats les ayant dénichés de sauver leur peau au moment opportun.  Quant à la nouvelle moisson d’aventuriers, Brogniart confie: « Il y a beaucoup de personnalités attachantes. L’année dernière, certains candidats n’étaient pas assez motivés. Rien ne m’énerve plus, quand on a des dizaines de milliers de castés, que de voir qu’il y a des gens qui abandonnent ou qui manquent de motivation. »  Et c’est vrai que passer six semaines dans des vêtements crados, à manger des cailloux relevés d’un peu de sable et, surtout, en compagnie d’une bande de copains qui ne rêvent que de vous envoyer servir de quatre heures aux requins, il y a vraiment de quoi se montrer enthousiaste.