Les habitants de la Maison délaissent enfin rivalités fratricides et love story torturées pour s’intéresser aux secrets.  Ouf, il va peut-être enfin se passer quelque chose.  Voir toutes les photos de Secret Story 5.

Vivre une love story à l’intérieur de la Maison des Secrets, c’est dangereux. On peut y laisser des plumes. ©Tf1

Marie se réveille dans une Maison sans Geoffrey et, comme on pouvait s’y attendre, verse quelques larmes.  Elle n’est pas la seule à avoir le coeur brisé.  Depuis que leur love story lui a valu une nomination d’office, Jonathan prend ses distances avec Morgane.  Et c’est vrai que le garçon n’en revient pas de s’être « auto-nominé » par amour.  Comme il le fait savoir à sa chérie, il n’est pas venu « pour faire une idylle mais pour gagner ».  Morgane sent bien qu’il lui file entre les doigts et tente de faire face à la situation avec dignité.  Sinon, les habitants finissent par réaliser qu’à chaque fois qu’ils pénètrent dans la Salle des Totems, ils sont appelés à découvrir des indices différents.  Ils décident de mettre leurs infos en commun.  Franc-Maçonnerie, rats qui hanteraient les souterrains ?  Il se passe enfin quelque chose dans la Maison et dans le cerveau de ses habitants.  Dans la Maison Parallèle, Juliette et Geoffrey s’approchent dangereusement du secret du faux couple formé par Ayem et Daniel.  Quant à Morgane, toujours aussi naïve, elle raconte à Jonathan qu’elle est convaincue de ce que la Maison accueille un Franc-Maçon.  Du côté des couples échangistes, avec Marie au fond de son lit, Geoffrey exilé dans la Maison Parallèle et Geof qui n’en a plus rien à cirer, Aurélie se retrouve toute seule pour défendre le fort.  Quand on la soupçonne de former un couple avec Geof, elle choisit une ligne de défense surprenante mais néanmoins efficace.  « Tu crois que je serais venue en couple dans cette Maison, puis que je me serais rapprochée de Rudy.  Devant mon mec, que j’aurais nominé ensuite ? ».  Oui, effectivement, qui serait capable d’une telle duplicité ?  A l’issue de la quotidienne, Morgane parvient enfin à s’expliquer avec Jonathan, qui la plaque sous l’œil impavide de ses petits camarades.  La jeune fille file au confess’ où elle s‘effondre en larmes: « Entre le jeu et moi, il a choisi.  Je peux comprendre que je ne vaux pas 130.000 euros mais ça fait mal.  D’un seul coup, j’ai l’impression d’être une erreur de jeu. »  Le garçon ne l’emportera pas au paradis.  Dès la semaine prochaine, c’est peut-être lui que les téléspectateurs verront comme une erreur de jeu, dont il faut se débarrasser sans attendre.