Finalement, c’est Zelko que Marie a désigné pour rejoindre Ayem sur le banc des nominés.  Pourtant, Ayem aura vraiment tout essayé pour l’en empêcher.  Voir toutes les photos de Secret Story 5.

Ayem « enchantée » de jouer les maîtres chanteurs ? ©Tf1

Cochon qui s’en dédie ?  Après avoir promis à Ayem que jamais, au grand jamais, il ne la nominerait, Geof finit par citer le nom de cette dernière au confess’.  Ayem n’est pas contente.  Ayem « dégouttée » ?  Quant à Marie, elle joue sa carte joker pour éviter la nomination et se voit octroyer le redoutable pouvoir de nominer un autre candidat à sa place.  Pendant ce temps-là, Ayem reçoit de la Voix un indice concernant un habitant dont le prénom commence par M.  Il s’agit des symboles masculins et féminins, faisant référence au secret de Morgane.  Ayem subodore que c’est bien la brune qui est en cause et, pourtant, elle n’hésite pas à faire chanter Marie.  Elle prétend détenir un indice très compromettant sur son secret et la menace de la buzzer fissa, si elle nomine Zelko à ses côtés.  Mais la pauvre Marie n’est pas au bout de ses (mauvaises) surprises.  Ayem – encore elle ! – qui a deviné que Barbie et Ken avaient un lien, semble déterminée à tester la résistance de la blonde fiancée de Geoffrey.  Elle fait tout pour faire tomber le garçon sous son charme.  Le pire étant que, sous le couvert de protéger son secret, Geoffrey a tout l’air ravi de faire l’objet d’une telle offensive.  Comme on pouvait s’y attendre, Marie touche le fond et trouve, une fois n’est pas coutume, un peu de réconfort dans les bras de sa frienemy, Aurélie.  La quotidienne se termine sur l’annonce de la nomination de Zelko.  Les menaces d’Ayem auront fait long feu.  C’est Daniel qui doit être content.  Avec un peu de chances, lui et sa chérie brune pourront, dès vendredi prochain, reprendre le cours de leurs homériques engueulades.