A peine sorti de la Maison des Secrets, Geof a sacrifié au rituel de l’interview vérité accordée au site Plurielles.fr.  Morceaux choisis.  Voir toutes les photos de Secret Story 5.

Aurélie et Geof, à l’époque où le Belge pouvait encore prendre sa chérie dans ses bras. ©Tf1

A peine sorti de la Maison des Secrets, Geof  a livré à Plurielles.fr ses premières impressions sur ses ex-condisciples.  Ainsi, il avoue ne pas s’être fait beaucoup d’illusions quant à l’issue de son duel avec Zelko.  « Je savais que ça allait être dur face à Zelko.  Il a été sauvé cinq ou six fois.  Donc, on a tous vu qu’il était puissant.  Après, j’y ai quand même cru jusqu’au bout.  J’ai récolté 41 % des voix et je peux en être fier. »  Quant à la « trahison » d’Aurélie qui, d’entrée de jeu, lui avait préféré le beau Rudy: « Quand vous voyez votre copine très proche d’un autre mec, ça fait mal.  J’ai voulu la mettre en garde plusieurs fois, elle ne m’a pas écouté.  J’ai pris une décision. »  Une décision dure à prendre mais qu’aujourd’hui, il ne regrette nullement: « [Entre nous], sentimentalement, c’est mort de chez mort.  Amicalement, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Maintenant, je n’ai aucune rancune vis-à-vis d’elle. »  De bons sentiments qu’il a eu la générosité d’étendre à Sabrina, son amie et fidèle Saint Bernard dans le jeu, « Sabrina et moi, on est sur la même longueur d’onde et on est très proches.  Mais c’est une amie, une très bonne amie.  Après, en sortant, on ne sait jamais. »  Sabrina, la pauvre, vit peut-être avec les poumons d’un autre mais, au final, c’est Geof qui ne manque pas d’air.