Qui l’eut cru ?  Marie a fini par céder sa place en finale à sa meilleure ennemie.  Fausse sollicitude ou vraie grosse stratégie ?  Voir toutes les photos de Secret Story 5.

Pour séduire Zelko, Aurélie fait ce qu’elle fait de mieux. Elle en fait des tonnes. ©Tf1

Hier soir, la Voix proposait un dilemme à Marie.  Ajouter 20.000 euros à sa cagnotte et laisser sa place en finale à Aurélie ou laisser tomber les 20.000 euros et conserver son aller simple pour la finale.  Marie tente de peser le pour et le contre et se demande si le moment n’est pas venu de « rendre l’ascenseur à Aurélie ».  Sinon, la mission séduction d’Aurélie est en train de virer à la mission catastrophe.  Comme le dit si joliment Zelko, « ça pue la mission ».  Pour enfoncer le clou, la prod’ fait parvenir à Zelko un faux message de la part de Rudy.  Et ce dernier de l’inviter à filer le parfait amour avec la Belge, parce que lui, « Aurélie, il n’en veut plus ».  Si élégant qu’il en devient convaincant.  Quant à Zelko, il en profite pour en rajouter une couche.  « Tu es amoureuse de moi ?  Tant mieux pour toi.  Pour une fois dans ta vie, tu seras amoureuse d’un bel homme. » Bref, la manœuvre n’a pas pris et Zelko continue à plisser le nez en reniflant le parfum nauséabond de la mission.  Quant à la mission séparation de Geoffrey et Marie, elle n’a guère plus de succès.  Geoffrey en amoureux éploré, personne n’y croit.  Et les tendres bafouilles qu’il dédie à sa dulcinée prétendument en fuite ne font rien à l’affaire.  Bref, l’histoire se termine en bataille de gâteaux au chocolat mais, pour Marie et Geoffrey, ça sent surtout la déconfiture.  Ceci explique peut-être cela.  En fin de prime, et contre toute attente, Marie accepte d’offrir sa place en finale à Aurélie, qui n’en revient pas.  Pour une fois qu’on la découvre bouche ouverte et que ce n’est pas pour y enfourner quelque chose.