Dans les pages de Voici, Valentin, l’« homme parfait » du dernier épisode en date de « L’amour est aveugle », balance sur la prod’.

Selon la prod’, Valentin était le beau gosse de l’émission. Bon, évidemment, quand t'as vu les autres prétendants… ©Tf1

Le soi-disant beau gosse du dernier épisode en date de « L’amour est aveugle » – celui que la prod’ qualifiait non sans humour d’« homme idéal » – s’est confié dans les pages de Voici sur son expérience à l’aveugle.  Edifiant.  On apprend qu’à chaque étape du blind date, la prod’ encourage les candidats à « aller plus loin ».  Mieux encore, du champagne, pour les garçons, et des alcools forts, pour les filles, sont mis à la disposition des uns et des autres, juste avant leur entrée dans la chambre noire.  Quant à sa romance avec l’insupportable Julie, elle était complètement bidon.  D’ailleurs, le garçon n’hésite pas à suggérer que la pimbêche avait un fiancé qui l’attendait à la maison, « comme presque toutes les filles ».  Quant à lui, il regrette d’avoir fait l’émission et, surtout, de s’être fait manipuler par la prod’.  « L’émission est diffusée près d’un an après le tournage.  C’est nul.  Entre-temps, j’ai perdu 10 kg.  Je marche bien dans le mannequinat.  J’ai peur que ça me porte préjudice.  Non mais qu’est-ce qui peut bien lui faire croire ça ?