Hier soir, avait lieu la demi-finale de MasterChef édition 2011.  A l’issue de laquelle, c’est Nathalie qui a rendu son tablier.  Mais ne vous inquiétez pas pour elle.  Son avenir est entre de bonnes mains.

Nathalie, c’était la nana de l’émission. ©Tf1

Hier soir, a eu lieu la demi-finale de MasterChef saison 2, qui opposait Xavier, Elisabeth et Nathalie.  Pour l’occasion, on a eu droit à un véritable marathon d’épreuves qui nous a épuisés – presque – autant que les candidats.  Heureusement qu’il y avait les écrans pub pour filer en cuisine et se concocter un casse-croûte.  Sinon, on aurait pas tenu jusqu’au bout, noyés dans notre salive.  Bref, d’entrée de jeu, on a eu droit à la traditionnelle épreuve des boîtes, dont Nathalie s’est sortie haut la main.  Epreuve suivie du non moins traditionnel « Test de reconnaissance », qui présentait un tour du monde des meilleurs produits.  Une épreuve que, fidèle à lui-même, Xavier a littéralement survolée.  Pour le troisième défi, toute la bande avait rendez-vous au Ritz.  A la clé,  un exercice de dressage, éprouvant mais assez classique, qui a vu la victoire d’Elizabeth.  Quant à la quatrième étape de la soirée, il s’agissait pour les candidats de cuisiner en « temps réel ».  Entendez par là, d’essayer de suivre le rythme d’Yves Camdeborde et de reproduire en simultané sa recette.  Pas évident.  Heureusement, sur la fin, le chef se coupe et, bien involontairement, offre un peu de répit à ses troupes.  Encore mieux que la coupure pub.  C’est Elizabeth qui triomphe une nouvelle  fois et accède directement en finale.  La dernière épreuve – de loin la plus marrante de la soirée – exigeait de Xavier et Nathalie qu’ils « sauvent » un hachis Parmentier.  Dommage qu’Elisabeth ne soit déjà plus dans la course.  Vu l’allure dudit hachis, il aurait bien eu besoin d’une infirmière urgentiste à son chevet.  Contre toute attente, Nathalie décide de « déstructurer » le plat, qui n’en demandait pas tant.  Une décision qui va s’avérer fatale, au hachis et à la la jeune femme.  A l’issue de cette dernière épreuve, Nathalie quitte le jeu.  Mais qu’on se rassure, la graphiste décroche une formation chez Frédéric Anton.  Tu parles d’une surprise ! Heureusement qu’on était hachis.