Difficile de prédire un avenir glorieux à la gagnante de la saison deux de MasterChef, quand même le jury n’y croit pas.

Frédéric Anton aurait bien voulu engager un candidat de la saison 2 mais il n’y en pas un d’entre eux qui l’ait rendu toqué. ©Tf1

Les saisons de MasterChef se suivent et ne se ressemblent pas.  L’année dernière, Frédéric Anton – l’un des jurés et, par ailleurs, chef du Pré Catalan – avait proposé un stage de 6 mois à Virginie.  Il faut dire – sans pour ça vouloir jouer les mauvaises langues – que la jeune femme était soupçonnée d’avoir une histoire avec l’un des membres du jury.  Ceci explique peut-être cela.  Reste que, stage, il y a bien eu.  Or, cette saison, personne n’a eu l’heur de plaire au chef étoilé.  Pas même la grande gagnante, Elisabeth.  C’est tout juste si Nathalie –  qui, de son propre aveu, était son « coup de cœur » de l’année –  a remporté le droit de venir « observer » sa cuisine durant les week-ends.  Sinon, «  Cette année, aucun candidat ne m’a donné envie de lui faire intégrer ma brigade… » Et oui, c’est comme ça dans les grandes cuisines, pour être autorisé à mettre la main à la pâte, il faut d’abord que la sauce prenne.