Le mystère du retour de Martin a été révélé hier, au cour d’un prime qui a vu l’élimination de Patricia et le départ forcé de Virginie.

Remporter, ou pas, l’épreuve d’immunité ? Entre les deux, le cœur des aventuriers balance. ©Tf1

Hier soir, on a eu droit à un prime mouvementé, riche en rebondissements comme en stratégies à deux balles, qui a vu le départ de la larmoyante Patricia.  Mais ce n’est pas tout, on a enfin pu lever le mystère du retour de Martin.  Le garçon a remplacé Virginie qui, à force de s’affamer, a fini par faire un gros malaise.  Avec à peine 7 de tension, elle a passé deux jours à l’infirmerie, avant d’être renvoyée dans ses foyers.  Un abandon forcé qui l’a laissée toute dépitée.  Au site Plurielles.fr, elle a confié que, néanmoins, elle était « fière d’avoir été aussi loin ».  Elle ne regrette  ni d’avoir fait le voyage – c’était la première fois qu’elle prenait l’avion – ni d’avoir bien « fait rigoler » ses enfants, âgés de 8 et 10 ans.  Hier soir, Denis Brogniart révélait qu’en dépit de sa défection, Virginie ferait bien partie du conseil final.  L’occasion pour elle de régler ses comptes avec Maxime, dont le faux collier d’immunité lui est resté en travers de la gorge.  Et peut-être aussi, avec Martin.  Solidement échaudé par son élimination, le fils à papa a montré un tout autre visage lors de son retour au camp.  Lui, qu’on ne connaissait que gentil et raisonnable, s’est tout à coup mué en roi de la stratégie.  Au point de voter contre celle qu’il avait pourtant défendue bec et ongles, Patricia.  Sûr que le garçon ne l’emportera pas au paradis, voire même pas dans une île paradisiaque.