A plusieurs reprises Amélie a été accusée d’exploiter sa grossesse, puis la naissance de son bébé, pour garnir son escarcelle.  Mais la blonde persiste et signe en faisant la une de Closer avec le petit Hugo dans ses bras.

Si elle continue comme ça, ce n’est plus seulement un bébé qu’elle aura sur les bras, c’est de gros ennuis. ©Closer

Sacrée Amélie !  On aurait cru que la levée de boucliers suscitée par sa décision d’embarquer son fils nouveau-né à Hawaï, où elle se rendra prochainement pour le tournage de la quatrième saison des Anges de la Téléréalité, l’aurait ramenée à de meilleurs sentiments.  Mais pas du tout.  Cette semaine, la blonde fait la une de Closer avec le petit Hugo dans ses bras.  Et Amélie de s’épancher sur son bonheur forcément superlatif, sur le nouveau tatouage qu’elle s’est offert à la naissance du petit garçon et sur sa ligne pratiquement retrouvée.  Quant à sa participation à la téléréalité de NRJ12, elle tempère quelque peu: « Rien n’est encore signé avec la production. Je n’irais pas si Hugo n’a pas trois mois et je ne partirai pas sans lui. Ensuite, hors de question qu’il passe à l’antenne. Comme un bébé de star, il sera avec une nounou pendant mes heures de tournage. »  Et d’ajouter, profondément ulcérée, « Que l’on me critique est une chose, qu’on parle de mon enfant de cette façon est très choquant ! Quand les attaques portent sur Hugo, j’ai vraiment beaucoup de mal à les accepter. Cela me brise le cœur que des gens puissent être méchants avec un bébé. »  Encore aurait-il fallu ne pas l’exposer à tant de hargne.  Se plaindre des accusations dont elle fait l’objet, tout en affichant son bébé en couverture de la presse à scandales, c’est plutôt contradictoire.  Mais on connaît bien notre Amélie.  Il n’est pas une de ses contradictions qu’un chèque avec plusieurs zéros ne puisse lever.