Le beauf de Secret Story 5 a voulu se refaire une virginité cathodique, en intégrant le Big Brother italien.  Mal lui en a pris.  Il s’est fait virer comme un mal propre.

Ne demandez pas à Daniel pourquoi il s’est fait exclure du Big Brother italien, il donne sa langue au chat. ©Mediaset

Les Italiens ont peut-être encore deux ou trois petites choses à apprendre en matière de navigation mais pour ce qui est du code de conduite qui régit la vie des candidats des émissions de téléréalité, on ne la leur fait pas.  Le pauvre Daniel – rebaptisé Daniele, pour l’occasion – en a fait les frais.  Apprenez en effet que dans le Big Brother italien, on se balade en petite tenue, on s’envoie en l’air à l’occasion, on prend des cuites en veux-tu en voilà et on se crêpe allègrement le chignon mais jamais, oh jamais, on ne blasphème.  Une règle d’or que le beauf de la Maison des Secrets a allègrement transgressée, en proférant une insulte qui associe à mauvais escient Dieu et les représentants de la race porcine.  Ce qui lui a valu, ni une ni deux, de se faire expulser du jeu.  Dommage pour le Johnny Depp du pauvre, qui était plutôt bien vu à l’intérieur de la Maison des Secrets locale, surtout par les représentantes de gent féminine.  On notera au passage que, pour intégrer la version transalpine du jeu, le garçon avait considérablement modifié son apparence.  Fini les cheveux hirsutes et les lunettes noires.  Daniel s’est fait lisser le crin et arbore désormais un petit look propre sur lui.  De là, peut-être, ses propos qui ont sérieusement défrisé les téléspectateurs italiens.