Pas content, Raphaël, le transfuge de la saison 4 de Koh-Lanta.  Non seulement, la prod’ ne veut pas de lui pour « La revanche des perdants » mais, en plus, elle lui aurait volé sa victoire.

Raphaël, quatre consonnes, trois voyelles et la dent dure comme celle d’un requin. ©Tf1

Raphaël enrage et ça, sans trop se soucier de ce que tout le monde ou presque l’a complètement oublié.  Le bonhomme avait été l’un des candidats emblématiques de la saison 4.  Pour mémoire, il n’avait pas hésité à s’attaquer à un squale – riquiqui le squale, qu’on s’entende – à mains nues.  Bref, aujourd’hui, Raphaël fait son grand retour médiatique et, dans les pages de Télé Loisirs, accuse la prod’ de lui avoir volé sa victoire –forcément – méritée.  « A l’époque, on m’a demandé de perdre, en me faisant des promesses, hélas jamais tenues. »  Plus que de savoir si la prod’ a vraiment bidouillé la finale – par ailleurs, remportée par un certain Philippe – ce qu’on se demande, c’est qu’est-ce qu’on a bien pu lui promette pour qu’il accepte de faire profil bas ?  Le droit de garder le totem sur sa cheminée pendant toute une année ?  Plus sérieusement, Raphaël fait partie de ces ex-candidats à des émissions de téléréalité qui attaquent Tf1 pour que leur participation soit requalifiée en contrat de travail.  Un sujet qui fâche.  Ce n’est pas à Raphaël qu’on apprendra que la téléréalité, c’est requins et cie.