La saison six de Secret Story se profile à l’horizon, avec quelques précautions de rigueur.

Cette histoire de suivi psychologique, c’est un peu une histoire de fous. ©Tf1

La prod’ de l’émission travaille d’arrache-pied à la sixième saison de Secret Story, promise pour le début de l’été prochain.  Entre autres précautions indispensables – paquet jumbo de préservatifs, pommade à l’arnica pour les bleus, boules Quiès, etc.  – Tf1 a décidé d’assurer aux futures recrues un vrai suivi psychologique.  Les candidats fragiles psychologiquement – mais ne le sont-ils pas tous, pour décider d’aller mettre les pieds dans cette galère ? – devraient donc être pris en main par des professionnels avisés. Espérons que leur action ne se limitera pas à distribuer tranquillisants et anti-dépresseurs, comme l’ont rapporté plusieurs ex-participants.  Une question demeure, cependant.  Au moment du suicide de FX, la prod’ avait déjà fait état d’un suivi psychologique pour les habitants de la Maison des Secrets.  Si de telles précautions ont déjà été prises pourquoi annoncer qu’elles le seront prochainement ?  Quoi, la prod’ nous aurait menti ?  Une fois de plus ?