Plus connu pour sa langue de vip’ que pour la bonhomie de ses propos, Vincent McDoom s’est pourtant inquiété du sort de Loana au micro de Laurent Argelier.

Une fois n’est pas coutume, avant de s’exprimer sur les malheurs de Loana, Vincent McDoom a tourné sa langue de vip’ sept fois dans sa bouche. ©Reporters

Invité de Laurent Argelier, sur MFM Radio, le transfuge de la Ferme Célébrités a évoqué les déboires de Loana.  Étonnamment, celui qui est plus connu pour sa langue de vip’ que pour le caractère amène de ses propos, s’est inquiété du sort de sa consœur en téléréalité.  Non seulement, il ne croit pas que la jeune femme puisse vraiment aller de mieux – si peu de temps après son dramatique passage à l’acte – mais encore, il se dit persuadé que Loana pourrait réitérer sa tentative de suicide.  « La prochaine fois sera la bonne.  Ne me dis pas que quelqu’un comme ça, il n’y a pas quelqu’un pour la surveiller. »  Avant de fustiger la « discrétion » des proches de l’ex-bimbo, « Tu appelles ça discret ?  J’appelle ça de la non-assistance à personne en danger.  On devrait la mettre dans une clinique, où elle ne peut pas se faire de mal à elle-même. »  Une hospitalisation forcée n’est peut-être pas la solution idéale aux problèmes de la blonde mais une participation à la quatrième saison des Anges de la Téléréalité, non plus.  Sur ça, on est bien d’accord avec Vincent McDoom.