Ce ne sont pas les scénaristes hollywoodiens qui vous diront le contraire.  Tout le monde a droit à une deuxième chance.  Même Bruno, transfuge de la quatrième saison de la Nouvelle Star.  Sauf que le garçon a l’air bien décidé à revisiter le concept.

B, comme « Bienvenue chez nous ? ». ©Bruno Rua

Tandis qu’on ignore encore si Loana rejoindra ses petits camarades à Hawaï, le casting de la quatrième saison des Anges de la Téléréalité – allez, on tente la méthode Coué: la dernière saison, forcément la dernière – se complète peu à peu.  Il y a quelques jours, on apprenait qu’Anthony de Koh-Lanta serait du voyage, ainsi que Myriam Abel qui, après avoir longtemps joué les divas frileuses, était toute prête à remettre le couvert.  On vient de découvrir que Bruno Rua (Nouvelle Star 4) serait lui aussi de l’aventure.  Mais le cas du garçon laisse perplexe.  Chacun sait que le leitmotiv des Anges, c’est « tout le monde a droit à une deuxième chance ».  Et peu importe que cette deuxième chance soit aussi réelle que le caractère naturel de la courbure des lèvres de Lana del Rey.  Mais voilà, l’apprenti-chanteur est déjà l’un des candidats de la première saison d’« Une deuxième chance », le télécrochet miteux de NRJ12.  Raison de plus pour ne pas céder au découragement.  Si son séjour à Hawaï n’est pas à la hauteur de ses attentes, Bruno pourra toujours ouvrir une chambre d’hôte, trouver l’amour dans le noir, voire devenir fermier.  Pour quelqu’un qui ne craint pas de manger à tous les râteliers, ça devrait lui plaire.