L’autre jour, dans les rues de Paris, Vincent McDoom s’est fait agressé par un SDF.  Il s’est confié au micro de Laurent Argelier sur sa nouvelle « clodophobie ».

Vincent McDoom, les maux pour le dire ? ©AB1

Sur Mfm Radio, Vincent McDoom a raconté l’agression dont il a fait l’objet il y a quelques jours. Un épisode de violence urbaine qui lui a valu un œil au beurre noir et une joue « qui ressemble à celles des frères Bogdanov » Et oui, même au tapis, Vincent ne perd rien de sa verve légendaire.  Sinon, l’ex-fermière raconte comment, « en sortant de la banque », elle et sa nièce Sue Ellen ont été prises à partie par un SDF, un « clodo », qui les a traitées de « sales putes ».  Puis, comment en voulant éloigner la jeune fille, elle a pris un mauvais coup.  Et McDoom, enfin, de partager sa crainte d’être devenu « clodophobe ».  « La prochaine fois que je croiserai un sans-abri, je changerai de trottoir. Je devrai aller chez un psychologue, car je n’aime pas avoir des phobies. »  On connaît un psy qui ne va pas s’ennuyer.