L’ex-compagnon de Mallaury Nataf s’est exprimé dans les pages de Closer.  Selon le garçon, la jeune femme n’en serait pas à sa première entorse faite à la vérité.  Sans blague ?

Mallaury Nataf n’est pas une menteuse, c’est juste qu’elle a sa version personnelle de la vérité. ©Closer

L’ex-compagnon de Mallaury Nataf, et père de son plus jeune fils, s’est exprimé dans les pages de Closer.  Même si on le sent animé d’une vraie bienveillance à l’égard de celle qui fut son amoureuse, Eric Gabay – devenu Abraham, depuis qu’il s’est converti à la religion juive orthodoxe – n’a pas pu s’empêcher de relever quelques petites incohérences dans le discours de la jeune femme.   Dont une qui le concerne directement puisque, selon Mallaury, l’ex-réalisateur aurait été victime d’une rupture d’anévrisme.  Un grave problème de santé qui aurait marqué le début de la descente aux enfers de l’actrice.  Sauf que, Eric-Abraham se porte comme un charme et n’a jamais eu le moindre accident vasculaire.  N’empêche, le garçon doit quand même avoir un petit côté pigeon puisque, pour expliquer le gros mensonge de Mallaury, il avance qu’elle aura « voulu le protéger ».  Bon sang mais c’est bien sûr !  Le plus étonnant étant que, loin de penser que cette imposture n’est que la première d’une longue série, Eric-Abraham continue à croire dur comme fer aux autres fables de son ex-compagne.  Entre autres, il reste persuadé que la brune a bel et bien été victime d’un cancer de l’utérus, dont elle se serait guérie par elle-même.  Il termine cette interview en avouant que, depuis leur séparation, il l’a perdue de vue.  Et avec elle, son fils de deux ans et demi, dont il aurait refusé la garde.  Sympa, le bonhomme.  Ou alors, qui se ressemble, s’assemble ?