Devant l’incroyable succès remporté par The Voice France, NRJ12 ne renonce pas à produire sa version maison de la Star Academy mais remet le projet aux calendes grecques.

Comme toutes les stars, la Starac’ ne craint pas de se faire attendre. ©Tf1

La Star Academy selon NRJ12 est en passe de devenir l’Arlésienne du PAF.  Devant l’incroyable succès rencontré par The Voice France – qui, hier soir, re-flirtait avec les 7 millions de téléspectateurs – la chaîne se dit qu’elle ne peut tout simplement pas tourner le dos à cette poule aux oeufs d’or potentielle.  Reste qu’une saison de la Starac’, ça ne s’organise pas en deux coups de cuillère à pot.  Il faut un château, des apprentis-chanteurs qui aient plus à offrir que leur totale absence de talent, des profs dotés d’un post graduat en techniques de Guantanamo  et, accessoirement, quelques stars qui acceptent de venir faire un tour dans cette galère.  Bref, ce n’est pas gagné.  Un peu excédé qu’on lui rebatte les oreilles du projet, Stéphane Joffre-Roméas assure que sa Starac’ n’est pas remise à la Saint Glinglin mais avance qu’il a décidé de prendre son temps: « On fera la Star Academy quand on sera prêt et quand en on aura envie. Tout simplement. Que ce soit fin 2012, début 2013 ou mi-2013. C’est un gros projet qu’on ne veut pas louper. »  Sinon, le patron de NRJ12 raconte qu’il s’agira d’une version du télécrochet inspirée de la Star Academy canadienne, c’est-à-dire plus soft au niveau des éliminations, qui ne sont plus pour partie déterminées par les petits camarades du futur candidat sortant.  Tabernacle mais ça va être beaucoup moins drôle !