Vier, ex VT4, a fait savoir qu’elle s’apprêtait à produire un genre de Big Brother politique qui réunirait, 24 heures durant, les principaux chefs des partis du Nord du pays.

Bart ne vous rappelle pas quelqu’un ? Allons, cette bonne humeur comme chevillée au corps, c’est Caroline tout craché. ©Reporters

Idée pour le moins incongrue que celle de la chaîne flamande Vier, ex VT4, qui a proposé aux principaux chefs des partis du Nord du pays de se réunir, 24 heures durant, dans un château où ils seront filmés en continu.  Un genre de Big Brother qui permettrait de tous les avoir sous la main, de les interviewer à tour de rôle et, surtout, de les voir s’affronter verbalement – voire plus si affinités – à la veille des élections communales.  En effet, le programme serait mis en boîte cet été pour être diffusé à la rentrée. Vu comme ça, l’info a tout d’un canular.  Et pourtant, plusieurs responsables de parti auraient déjà dit oui, dont Alexander De Croo (Open Vld), Wouter Van Besien (Groen), Bruno Valkeniers (Vlaams Belang), Wouter Beke (CD&V) et Bruno Tobback (SPa).  Mais il manque encore à cette pyjama party sa cerise sur le gâteau.  Bart De Wever, que la chaîne privée a évidemment invité à rejoindre ses petits camarades, ne voit pas le projet d’un très bon œil.  Ce qui prouve au moins une chose.  Cet homme a peut-être plus de bon sens qu’on ne lui en prête généralement.