Nadège se rapproche de Julien pour rendre Thomas jaloux et, contre toute attente, ça marche.  Non mais, Nadeugeu, ça va pas la tête ?   Ici plus de photos de Secret Story 6

Dans la relation de Thomas et Nadège, il y a à boire et à manger. ©Tf1

La quotidienne démarre sur les menaces de départ de Yoann.  Enfin, menaces, c’est façon de parler.  Va-t-on être enfin débarrassé de lui ?  Non, pas vraiment.  « Sur les conseils des autres Habitants » – mais qu’est-ce qui a bien pu leur passer par la tête ? –  le kéké décide de différer son départ.  Heureusement, et vu le caractère parfaitement insupportable du garçon, il ne devait plus squatter la Maison des Secrets trop longtemps.  Sinon, la mission séduction d’Audrey se poursuit.  Elle prétend savoir lire dans les lignes de la main et, papouillages de paluche obligent, en profite pour faire savoir à Kevin quel homme fascinant il est.  Pas plus alerté que ça par cette débauche de compliments, le beauf avoue au confess’ qu’il est bien content qu’il y ait enfin dans la Maison quelqu’un qui le voit tel qu’il est, « quelqu’un de cool et de vrai. »  Du côté de la petite Maison, on n’est pas plus lucide.  Virginie ne remet pas un instant en question le coup de cœur de la danseuse pour son gros lourd de mari et s’empresse de la couvrir d’insultes.  Charmant.  Mais la blonde n’a pas fini d’avaler des couleuvres.  Kevin continue à afficher un gros mal-être consécutif au départ de la merveilleuse Caroline.  Virginie lui adresse un message vidéo censé le mettre en garde.  Commentaire de l’intéressé: « Mais n’importe quoi ! ».  La Voix lui conseille de réfléchir à sa réponse.  Heu, réfléchir ?  Quant à Nadège, elle tente la manoeuvre de la dernière chance.  Rendre Thomas jaloux en se rapprochant de Julien.  Et ça marche !  Le garçon avoue qu’elle le fait « kiffer » et, pour la première, envisage ce qui pourrait se passer entre eux, une fois leur secret découvert.  La quotidienne se termine sur Nadège qui, à l’instar de son petit cœur, fait des bonds.  On reconnaît bien la Suisse en elle, toujours prête à en faire tout un fromage.