Après un premier coup d’essai – coup, c’est le mot – Cindy Bastien a vendu à Marc Dorcel une seconde vidéo de leurs ébats, à elle et à son mari Jack. Voir toutes les photos du compte Twitter de Cindy Bastien

Cindy n’a rien d’une actrice porno. D’ailleurs, c’est quoi ce look d’employée de banque ? ©DR

Dure, dure l’époque.  Quand être dotée d’un bonnet F et de délicieuses boucles blondes ne suffit plus pour faire parler de soi.  Cindy Bastien, la transfuge de Dilemme, en a fait l’amère expérience.  Un bref passage par le Cube, et son pesant de photos coquines, n’avaient pas suffit à la maintenir plus de quelques semaines sous le feu des projecteurs.  Depuis, la blonde et son cher mari, Jack, avaient eu la bonne idée de diffuser une vidéo de leurs ébats.  Une initiative qui ne leur a pas trop mal réussi, puisque le petit couple vient de décider de remettre le couvert.  Mais attention, pas « par voyeurisme », juste pour le fric.  Et c’est vrai que ladite bluette a directement été achetée par Marc Dorcel, le magnat du porno.  Une info qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd (forcément, à force de visionner les aventures de Cindy et Jack).  Rapidement, l’info a fait le tour du Net.  De là à penser que Cindy s’apprêtait à entamer une carrière d’actrice porno, il n’y avait qu’un tout petit pas, peut-être un peu trop vite franchi.  Puisque la jeune femme a tenu à préciser qu’elle ne se considérait pas comme une hardeuse et que, par ailleurs, elle n’avait aucunement l’intention d’en devenir une.  Elle se contente de s’envoyer en l’air avec son chéri, mais devant une caméra.  Comme l’ont fait, avant elle, Pamela Anderson ou Paris Hilton.  La nuance est subtile.  Quand cette poupée fait «non, non, non », nous, on entend « pas encore ».