La Suisse et la Belge sont nominées.  Quoi qu’il arrive, vendredi, Thomas perdra l’une de ses alliées.  Ici plus de photos de Secret Story 6

Emilie vient d‘apprendre qu’elle est nominée. Allez, c’est pas si grave que ça. Kevin pourrait être caché dans une pièce secrète de la Maison. ©Tf1

Depuis le départ de Kevin, l’ambiance est au beau fixe dans la Maison des Secrets.  Si seulement, les Habitants savaient que le chauve attend son heure, tapis dans l’ombre ou, plus exactement, dans la pièce secrète.  Pièce secrète qui abrite le beauf et sa blonde et où, pour tout dire, l’ambiance est nettement moins chaleureuse.  Par l’intermédiaire de la Voix, les deux exilés défient leurs colocs pour un quizz niveau première année de lycée.  La preuve ?  Yoann parvient à répondre à l’une des questions et commente, toujours modeste: « Je ne suis pas qu’un physique, je suis aussi un cerveau ».  Ce n’est pas Louis Armstrong, le premier homme qui a marché sur la lune, qui dira le contraire.  Sinon, le prétendu secret d’Emilie, qui est censée être l’ex de Thomas et l’actuelle fiancée de Nadège, est sur le point d’être débusqué.  Julien les a buzzés tous les trois en ce sens.  Thomas exulte et promet, une fois de plus, qu’il mangera « un rat vivant » si Julien ne valide pas.  Toujours ces menaces à l’encontre de Yoann, ce n’est pas sympa.  Evidemment, Emilie et Nadège en profitent pour en rajouter une couche côté amours saphiques.  Pas de bol pour la fausse soeur, tandis qu’elle se rapproche prétendument de la Belge, Thomas en fait autant vis-à-vis de Capucine mais, cette fois, pour de vrai.  Yoann est fou de rage.  Rappelez-vous, il n’est pas qu’un physique, il est aussi affreusement jaloux.  Histoire de se venger, il oeuvre pour faire nominer Nadège.  Mais la voix de Kevin vient compliquer les choses et, au final, Nadège et Emilie sont les nominés de la semaine.  La quotidienne s’achève sur les Habitants qui découvrent la présence du petit couple dans la pièce secrète et sont atterrés de savoir le chauve toujours dans la course.  Oui, nous aussi, ça nous a fait cet effet-là.