Pour la rentrée, Denis Brogniart a promis un Koh-Lanta plus musclé.  Et sans tricheries ?

Cette saison, pour la prochaine épreuve des cibles, des arcs mais pas de flèches. ©Tf1

La prochaine édition de Koh-Lanta, prévue pour la rentrée à venir et qui aura pour cadre l’île de Pulau Tiga au large de la Malaisie, promet d’être encore « plus musclée ».  C’est Denis Brogniart qui le dit.  Selon l’aventurier, c’est désormais les deux premiers à poser le pied sur l’île qui constitueront chacun leur équipe.  Comme ça, à vue de nez.  Mais quatre Robinsons – les derniers arrivés ? – n’intègreront pas l’un ou l’autre des deux camps et seront envoyés fissa en exil, sur une île déserte.  Quoi, encore plus déserte ?  Sinon, Denis Brogniart promet des conditions de survie plus sévères.  Quand on sait que les « héros » de la dernière spéciale n’avaient reçu ni riz ni feu, on se demande de quoi la prod’ va bien pouvoir priver cette nouvelle fournée de candidats. D’ailleurs, pas sûr que des conditions plus spartiates encore séduisent les téléspectateurs, qui avaient été nombreux à dénoncer le sadisme de la prod’.  En revanche, une édition sans tricheries, tout le monde vote pour.