Depuis quelques jours, le paparazzo avance qu’il avait un contrat qui le liait à Nadège. Aujourd’hui, outre de l’attaquer en justice, il a fait saisir tous ses gains.

Jean-Claude Elfassi affirme que Nadège n’a aucune éducation. Il est bien placé pour en parler. ©DR

Paparazzo devant l’éternel, Jean-Claude Elfassi est un fauteur de troubles, dont les intentions réelles sont souvent incompréhensibles du commun des mortels.   Son objectif principal n’en reste pas moins de s’en mettre plein les fouilles, voire de rouler dans la farine tous ceux qui auront l’infortune de se laisser approcher par le monsieur.  Depuis plusieurs semaines, il avance que c’est à lui que Nadège doit sa victoire.  En effet, dans une interview accordée à jeammarcmorandini.com, il affirme qu’après qu’une candidate s’est désistée, il aurait aidé la blonde à adopter le profil ad hoc pour intégrer Secret Story puis, une fois son recrutement opéré, il l’aurait briefée pour l’aider à se gagner les faveurs du public.  Seulement voilà, après sa sortie de la Maison de Secrets, il semble que Nadège ne se soit pas empressée de rendre à César ce qui appartient à Brutus.  En admettant que sa victoire ait effectivement quelque chose à voir avec le coaching de l’insupportable Elfassi.  Une rebuffade qu’il n’a pas appréciée, du tout.  Non seulement, il attaque la Suissesse en justice mais encore, il a fait saisir tous ses gains, y compris l’argent qu’elle aurait gagné depuis sortie du jeu.  Et après ça, on dira encore qu’entre le paparazzo et un  escroc, y a pas photo.