En participant à Danse avec les stars, Amel Bent voulait livrer d’elle un portrait sans retouches.  C’était sans compter sur le zèle de la prod.

« Moi j’ai des formes et des rondeurs, ça sert à réchauffer les cœurs » chantait Amel. Mais ça, c’était avant Photoshop. ©Tf1

Pas contente Amel Bent, qui a découvert qu’en ce qui concerne les photos officielles du lancement de la saison 3 de Danse avec les Stars, la prod’ avait eu la main lourde sur les retouches.  A croire qu’elle s’est dit que cette belle plante ne faisait pas le poids.  Sur Twitter, la chanteuse a fait part de son dépit: « J’ai 8kg de poitrine en plus et mon visage est juste en plastoque ! ».  Pas faux.  On comprend son dépit.  D’autant que, quand justement on est sur le point d’entrer dans la danse, ne plus être en mesure d’apercevoir ses pieds, ce n’est pas précisément recommandé.