A priori, “Qui veut épouser mon fils” et Koh-Lanta n’ont pas grand-chose en commun et pourtant…

Pour donner envie de convoler avec l’un de ces cinq charmants prétendants, on ne voit vraiment qu’une bonne lobotomie. ©Tf1

On en sait enfin un peu plus sur la deuxième, et très attendue, saison de « Qui veut épouser mon fils ».  Cinq Tanguy, dont l’un d’entre eux sera coaché non pas sa mère mais par son papa.  Pour découvrir cette joyeuse bande de têtes à claques, plus que quelques semaines de patience.  Tf1 a donné rendez-vous aux fans et aux autres le 2 novembre prochain, en fin de soirée.  Et pour cause, puisque le prime de ce vendredi sera squatté par la nouvelle saison de Koh-Lanta.   A priori, on imagine que les deux émissions, toutes deux du genre téléréalité, ne partagent pas le même public.   Un  point commun cependant, après être partis à la pêche à la fiancée, les Tanguy – comme les Robinsons  - finissent la plupart du temps avec rien à se mettre sous la dent.