Tout à sa notoriété nouvelle, Norbert n’a pas du tout envie qu’on le renvoie en cuisine.  Il a beaucoup mieux à faire et même, il veut manger à tous les râteliers.

Norbert n’est plus chef mais toujours, complètement toqué. ©DR

Bien qu’excellent cuisinier, Norbert a eu vite fait de comprendre que son personnage était plus apprécié que ses petits plats.  C’est pourquoi, il  n’est pas près de réintégrer la brigade d’un grand restaurant, voire d’ouvrir son propre établissement.  Plus que les casseroles, c’est la lucarne qui est l’objet de toutes ses attentions.  Mais avant de devenir une star du petit écran, le garçon s’apprête à lancer sa propre ligne de vêtements de cuisine, puis à commercialiser une huile d’olive à la cannelle dont il a, paraît-il, le secret.  Enfin, on devrait bientôt le revoir sur M6 dans un programme baptisé “En mode Nono” et qui allierait « cuisine et solidarité ».  Le tout relevé à la façon Norbert ?  On a les fesses qui font bravo !