Ce soir, NRJ12 donnera le coup d’envoi de la Star Academy revue et corrigée en mode économies.  Endemol a déjà annoncé qu’elle s’attendait à des « scores explosifs ».  En attendant, ce sont les vacheries qui explosent de partout.

Si Rachid a aussi bon goût en matière de musique qu’en matière de fringues, on n’est pas dans la panade. ©DR

On ne sait si la nouvelle Star Academy, façon NRJ12, parviendra à se mettre en mode succès mais, en attendant, c’est en mode vacheries que ceux qui sont impliqués dans le projet fonctionnent.  En début de semaine, déjà, le falot Matthieu Delormeau s’en prenait à Olivia Ruiz, qui avait déclaré que, pour rien au monde, elle ne remettrait les pieds à la Starac’.  Comme on la comprend.  Sauf que cette déclaration lui a valu de se faire traiter de « bobo aigrie ».  Sympa.  Aujourd’hui, c’est Rachid Ferrache, le futur prof de chant du projet, qui rajoute un peu de bile à l’affaire.  Recalé au casting de The Voice, le garçon n’a pas de mots pour fustiger le télécrochet de TF1 et ses coachs.  « On va former des artistes, là où d’autres les détruisent.  Notre message à nous, c’est qu’on peut être célèbre pendant deux ans mais artiste jusqu’à la fin de ses jours. »  On l’aura compris, le caractère jaloux du Monsieur est de taille inversement proportionnelle à celle de son talent.