Rien ne nous sera épargné avec la Starac’ revue et corrigée par NRJ12, par même le sacro-saint – et toujours aussi insupportable – hymne des élèves.

Ce soir-là, l’ambiance était survoltée sur le plateau du prime. Si,si… ©NRJ12

Le démarrage de la Star Academy façon NRJ12 a connu un joli succès d’audience, du moins en ce qui concerne la France.  De ce côté-ci de la frontière, on est proche du flop.  Avec 165.600 téléspectateurs, qui ont rejoint AB3 pour la soirée de lancement, on est très en dessous des bons scores de la chaîne.  Et c’est vrai qu’on est en droit de se demander ce qui a bien pu enthousiasmer les téléspectateurs français dans ce copier-coller, qui manque tragiquement de moyens et de talents.  C’est bien simple, devant le duo Matthieu Delormeau/Tonya Kinzinger, on finirait presque par trouver  du génie à Nikos. Sans parler de la scène qui accueille les primes, qui ressemble autant à celle de Tf1 que mon jardin au Bois de la Cambre.  Bref, comme rien ne nous sera épargné, on a eu droit en prime au sempiternel hymne des élèves, qui se sont fait une joie de massacrer l’une des plus jolies chansons de Corneille.  « Parce qu’on vient de loin » et qu’on va probablement y rester ?