Une déception de plus en ce qui concerne « Qui veut épouser mon fils ».  Morgan, qu’on croyait définitivement in love de Karen, n’a même jamais revu la jolie blonde.

Morgan et Karen, une histoire pas aussi renversante qu’on pouvait le penser. ©Tf1

Ne seraient les tabloïds, qui continuent à faire leurs choux gras de la deuxième saison de « Qui veut épouser mon fils », on pourrait penser que tout est bien qui finit bien.  Sauf que Closer et les autres ne se sont pas privés pour se faire l’écho du désamour qui frappe nos Tanguy les uns après les autres.  Ainsi, Morgan, qui n’avait pas hésité à défier sa maman pour les beaux yeux de Karen, avoue pourtant qu’à l’issue de l’émission, il n’a jamais revu la jolie blonde.  Et le Richard Clayderman du dating de raconter: « A l’époque, on a échangé nos portables.  On s’est parlé une ou deux fois par téléphone mais la vie a repris son cours pour elle et moi, nous ne nous sommes jamais revus. »  Et d’ajouter, « Avec Karen, notre histoire s’était plus transformée en relation d’amitié. »  Le blondinet de service en a profité pour balancer sur son autre prétendante, Valentina: « Ça ne se voit pas dans l’émission mais les choses se sont très mal passées avec elle pendant les derniers jours de tournage.  Elle était ultra-fausse. Elle avait adapté toute sa conduite par rapport à mes codes et à ma façon d’être, afin de me séduire et de plaire à ma mère.  Nous nous en sommes aperçus à Prague. Là-bas, je ne la supportais plus. »  Mais alors pourquoi avoir couché avec elle ?  Là aussi, Morgan dément: « C’est le montage qui veut ça.  On a dormi dans la même suite mais j’étais sur un lit dans la pièce d’à côté. Et puis, physiquement, Valentina n’est pas mon type de femme. »  Avant de conclure, désormais célibataire: « Sentimentalement, c’est le vide intersidéral ! »  Pauvre Morgan, il a de bonnes raisons de se faire des cheveux.  D’ailleurs, qui veut remonter le moral de mon fils ?